Dernière plénière du département avant les élections de juin 2021

département
Plénière Conseil départemental avril 2021
©Th. Philippe

Une plénière consacrée à l'examen  et l'adoption du Compte Administratif 2020 et Budget Supplémentaire 2021. La première de l'année mais qui est aussi appelée à être la dernière réunion plénière de la mandature commencée le 2 avril 2015. 

Les conseillers départementaux avaient tout d'abord à se prononcer sur un élément important pour l'engagement de leur Collectivité dans la vie économique de la Guadeloupe durant les prochains mois, des mois au cours desquels il faudra envisager la relance économique pour sortir de la crise. 

Un investissement du Département dans le cadre d'un accord "Département-Etat" et que la Présidente, Josette Borel Lincertin souhaitait particulièrement ancrer dans les domaines d'intervention de sa collectivité. En tout, 86,3 millions d’euros qui financeront les actions pour : 

- l’eau potable,  avec un programme de recherche et de résorption de fuites de 6 millions d’euros mais aussi des travaux de réhabilitation complète de l’usine de Moustique, à PetitBourg, pour un montant total de 4 millions d’euros ;

- le réseau routier, notamment pour l'amélioration des ouvrages d’art, et la construction de pistes cyclables sur la route de la Pointe-des-Châteaux à Saint-François et la route de Rivière-Sens entre Gourbeyre et Vieux-Fort. L'enveloppe financera aussi les travaux de confortement sur la route de la Grivelière à Vieux-Habitants et sur la route des Mamelles ;

- un programme d’aménagement et de sécurisation pour les 9 ports de pêches de l'Archipel Guadeloupéen 

- les chantiers de rénovation de l’Artchipel et du Fort Napoléon ;

- le cofinancement par le Département et par l’Etat, de 950 emplois aidés de type « parcours emploi compétences ».

Josette Borel Lincertin Présidente du Département

80 millions d’euros au titre du résultat du Compte administratif 2020 essentiellement dû à l’impact de la pandémie sur les actions menées en 2020, et que l'Exécutif départemental se propose de réinjecter dans le cadre du budget supplémentaire 2021, dans les autres domaines de compétences de la collectivité, particulièrement dans le cadre des schémas départementaux de l'enfance, de la famille, de la jeunesse, des séniors, des personnes en situation de handicap, pour les 6 prochaines années.

Cette dernière plénière aura aussi été l'occasion pour Josette Borel Lincertin d'adresser des remerciements aux agents du Déparement et à plusieurs élus mais aussi de faire un bilan des actions de sa collectivité et singulièrement son bilan personnel en estimant avoir présidé 

"avec l’audace de l’espoir, comme le disait Barack Obama"

.

Et puisqu'en pédagogue, elle a souhaité accompagner la compréhension de l'histoire de la Guadeloupe, Josette Borel Lincertin compte terminer sa mandature sur un accent particulier : 

Nous ne célébrerons pas Napoléon, nous ne commenterons pas les hommages qui lui seront rendus. Mais nous marquerons l’outrage historique qu’il porta aux Noirs de Guadeloupe, par une mise en lumière exceptionnelle du Palais.