Des assises de la sécurité routière aussi urgentes que nécessaires

sécurité
Lancées le 17 mars dernier et se tenant jusqu'au 12 avril prochain, les Assises de la sécurité routière en Guadeloupe sont une occasion de mettre le doigt là où ça fait mal dans tous les domaines. Occasion aussi d'interpeller la société guadeloupéenne par des exemples dramatiques, sur ce qu'elle estime devoir mettre en œuvre pour arrêter l'hécatombe

Et pour alimenter ces assises, sept tables rondes sont organisées sur diverses thématiques afin de sensibiliser le grand public au caractère dramatique de la situation.

Cette semaine encore, plusieurs accidents ont été dénombrés dont un mortel à Deshaies, portant à 9  le chiffre des victimes de la route pour l'année en cours qui entame à peine son quatrième mois..

 En 2021, il y a eu 461 accidents de la route dont 65 qui ont été mortels impliquant automobilistes, voitures, deux roues, cyclistes, motards et piétons.

Pour illustrer et faire prendre conscience aux uns et aux autres, des dangers de la route mais surtout les conséquences irréversibles d'une imprudence, voici plusieurs portraits de ceux que l'on appelle "les accidentés de la route". Derrière ces mots, il y a toujours le récit d'une vie qui, un jour, sur l'une des routes de l'Archipel, a changé brusquement de voie  et de destin, le jour où un accident  est venu modifié son avenir.

Fabrice Golabkan a 50 ans. Il est devenu paraplégique suite à un accident de la route.

Fabrice Golabkan, 50 ans

Régis Laville
Régis Laville ©P. Pétrine

Régis Laville a 37 ans. Il y a 11 ans, il a fait un choc frontal avec un autre véhicule après une soirée bien arrosée. Un accident qui a vu le décès du conducteur de l’autre voiture. Il a tenu à témoigner des conséquences aussi bien physiques que psychologiques qu’ont entrainées son imprudence. 

Régis Laville, 37 ans

 

Une consultation citoyenne est lancée afin de permettre de recueillir les idées, propositions innovantes ou adaptées au contexte local. Les propositions les plus pertinentes seront mises en oeuvre sur les routes de Guadeloupe et inscrites dans le document général d’orientation définissant les grands axes de la politique de sécurité routière.

Les contributions peuvent être déposées par mail ou téléphone aux adresses suivantes :
- securiteroutiereguadeloupe@gmail.com et sur le portable : 0690 84 82 96

Vous pouvez également vous inscrire sur les tables rondes et laisser vos idées sur le site internet : http://assisessecuriteroutiere.fr/

La page facebook Sécurité routière Guadeloupe vous donnera également accès à toutes les informations.