Des campagnes de vaccinations parallèles contre la grippe et le Covid 19

Nouvelle saison de vaccination
C'est ce mardi 17 octobre 2023 qu'a été lancée la nouvelle campagne 2023-2024 de vaccination contre la grippe saisonnière. Dans le même temps, celle du rappel contre le Covid-19 qui a commencé le 2 octobre se poursuit. Les patients peuvent d'ailleurs recevoir les deux injections lors d'une même consultation.

Cela fait désormais partie d'un rituel sanitaire, surtout pour les personnes sensibles qui savent que dans une telle saison, le virus de la grippe sévit jusqu'au mois de mars. Et comme il évolue chaque année, le Ministère de la Santé rappelle qu'il est indispensable notamment pour les personnes âgées, de s'en protéger en se vaccinant tous les ans. La campagne 2023-2024 de vaccination contre la grippe saisonnière a donc été lancée ce mardi 17 octobre.

Cette année, quatre vaccins antigrippaux sont disponibles en France : Fluarix Tetra, Vaxigrip Tetra, Influvac Tetra pour les patients âgés d’au moins six mois et Efluelda qui ne peut être administré qu’aux personnes de 65 ans et plus.

Dans le même temps, la campagne portant sur le rappel contre le Covid-19 se poursuit. Elle a été lancée le 2 octobre.

Du fait de la circulation parallèle des deux virus dans une même temporalité, les agences régionales de la santé recommandent de se vacciner contre ces 2 virus différents. Et pour limiter les consultations pour recevoir ces deux injections, il est même conseillé d’effectuer les vaccinations le même jour mais en 2 endroits distincts du corps, un vaccin dans chaque bras.

Selon les autorités de santé, "la co-administration de plusieurs vaccins n’est pas dangereuse pour le système immunitaire et ne compromet pas leur efficacité. Par ailleurs, il n’y a pas de délai particulier à respecter entre les deux vaccinations si celles-ci ne peuvent être réalisées le même jour".

Deux vaccins en même temps

Les publics plus particulièrement concernés sont les suivants :

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • Les femmes enceintes (dès le premier trimestre de grossesse) ;
  • Les personnes atteintes de certaines pathologies, y compris les enfants à partir de l’âge de 6 mois (voir la liste complète dans le calendrier des vaccinations 2022) ;
  • Personnes obèses ayant un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 40 ;
  • Les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ou dans un établissement médico-social d’hébergement ;
  • L’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois particulièrement fragiles et des personnes immunodéprimées ;
  • Les soignants et les professionnels en contact régulier avec des personnes présentant un risque de grippe sévère.

Rappelons aussi que :

La vaccination antigrippale est prise en charge à 65% par la Sécurité sociale pour les publics ciblés par la campagne ainsi que pour les enfants de 2 à 17 ans sans comorbidités (maladies chroniques comme l’asthme ou le diabète par exemple).
Elle est remboursée à 100% par l’Assurance maladie pour les patients atteints d’une affection longue durée (ALD) pour laquelle le vaccin est recommandé, ainsi que pour les femmes enceintes, au titre de l’assurance maternité.
Les personnes bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat (AME) et éligibles à la vaccination contre la grippe en raison de leur âge ou de leur état de santé bénéficient également de la gratuité du vaccin.