Des élus de la ville du Gosier demandent au maire de démentir avoir eu des ébats sexuels présumés avec des mineures

politique
Mairie du Gosier
©LPLT
Dans un courrier, des conseillers municipaux de la ville du Gosier, exhortent le maire, Cédric Cornet, à démentir publiquement avoir participé à une prétendue sextape impliquant des jeunes filles mineures. Et l'encouragent à porter plainte.

C'est une rumeur qui enfle depuis plusieurs semaines. Celle de la supposée participation du maire de la ville du Gosier, Cédric Cornet, à des ébats sexuels présumés impliquant des jeunes filles mineures. Le tout aurait été capturé sur vidéo. 

Dans un courrier daté du 14 juillet dernier, et déposé à l'attention de Cédric Cornet le lundi 19 juillet, 17 conseillers municipaux de la majorité de la ville du Gosier font état d'accusations de pédocriminalité portées à l'encontre de l'édile par un homme qui affirmerait avoir la preuve de l'incrimination.

Les élus souhaitent que toute ambiguité soit levée et que l'honneur du maire soit lavé. Ils lui demandent donc de s'exprimer publiquement sur cette affaire, afin de rassurer les habitants de la ville, expliquent-ils dans le courrrier. "Il n'y a pas de confiance sans transparence" ajoutent les conseillers municipaux, qui affirment être victimes de "harcèlement permanent" sur cette affaire. 

Ils espèrent désormais une réponse de Cédric Cornet, afin que cesse "ce déferlement d'injures et de rumeurs". Ils enjoignent également l'édile à porter plainte. Une démarche qui, selon eux, ne pourrait que les "rassurer". 

Interrogé à ce sujet, le procureur de Pointe-à-Pitre a indiqué qu'une plainte contre X pour diffamation avait déjà été déposée.