Détenues certes, mais femmes d'abord

journée internationale des droits des femmes
Femmes détenues
Le 29 décembre dernier, elles étaient allées à la rencontre des femmes incarcérées à Fond Sarail en promettant de revenir. Ce matin, Justine Bénin, accompagnée de Maître Evelyne Démocrite, est allée ce matin partager quelques instants avec les détenues 
L'univers carcéral féminin.Un univers où la féminité est parfois mise à mal, et les droits quelquefois bafoués. Ce matin une délégation, emmenée par la députée et conseillère départementale Justine Bénin et par l'avocate Evelyne Démocrite, ancienne bâtonnière de la Guadeloupe et présidente du club service ZONTA, a rendu visite à ces femmes : dans leurs  bagages : des livres et, une pause bien-être. Comme un instant de liberté derrière les barreaux de la prison. Pour la députée Justine Bénin, il faut tout tenter pour que, quels que soient les actes qu'elles ont commis, leur réintégration dans la société soit possible.
©guadeloupe



Voir ou revoir : Des élues à la prison des femmes à Fond Sarail