Deuxième tour des municipales en Guadeloupe: les enjeux

élections
Illustration Municipales 2020 Guadeloupe
Un peu moins de 24 heures avant l'ouverture des bureaux de votes dans l'archipel pour ce second tour des élections municipales et communautaires. Un scrutin de tous les dangers dans l'archipel. 
Un peu plus de 157 900 électeurs inscrits doivent désigner les vingt équipes municipales qui pendant 6 ans vont présider aux destinées des vingt communes de l’archipel de la Guadeloupe. Des communes qui se retrouvent ce dimanche au second tour des élections municipales. Un rendez-vous qui sera scruté à la loupe, et pour de nombreuses raisons. 


Tous les dangers d’abord sanitaires

La crainte d’une recrudescence de l’épidémie de covid 19 est dans toutes les têtes. Il faut éviter les regroupements qui pourraient relancer la circulation de ce coronavirus. Après avis du conseil scientifiques les bureaux de vote vont ouvrir dès 8 heures ce dimanche matin, et fermeront à 18 heures sauf pour la commune de Sainte-Anne. Ces bureaux fermeront à 19 heures.
Le dernier bulletion sanitaire de l'agence régionale de santé de la Guadeloupe fait état de 8 nouveaux cas, tous importés. Il faudra respecter une procédure stricte pour éviter au maximum les croisements ou les regroupements. Le ministère de l’intérieur a publié nombre de pictogrammes qui expliquent les bons gestes au sein des bureaux de vote, mais aussi à l’occasion des dépouillements.

 

Le dangers Covid 19 pour le second tour des élections municipales

 
Les bons gestes pour voter
Un pictogramme de la préfecture de Guadeloupe sur les bons gestes à adopter pour ce second tour des élections municipales ©Préfecture de Guadeloupe


 
Respect des gestes barrières
Les gestes barrières pour le 2ème tour des élections municipales ©Préfecture de Guadeloupe


De tous les dangers politiques…

Ces élections se déroulent plus de 3 mois après le premier tour (15 mars 2020), les tendances seront-elles respectées ? Il y a de gros enjeux politiques. Ces élections servent de bases pour les prochains enjeux électoraux comme les régionales en 2021, les départementales... La participation le dimanche 15 mars dernier a été relativement faible. 61%, les électeurs ont sans doute été refroidis par les risques sanitaires. La participation va-t-elle augmenter ? Sur le terrain, les appareils politiques sont mobilisés.
Les premiers résultats seront attendus ce dimanche en début de soirée.