Le variant Delta représente plus de 70% des cas de Covid-19, en Guadeloupe

coronavirus
Point Covid 04.08.2021 - Rochatte - Denux
Deux jours après l'annonce du reconfinement de la Guadeloupe, qui prend effet ce mercredi, le préfet et la directrice de l'ARS ont une nouvelle fois convoqué la presse, afin de faire le point sur la situation sanitaire de l'archipel, qu'ils décrivent toujours comme "catastrophique".

Le couperet est tombé lundi 2 août 2021, en fin d'après-midi : le préfet de la Guadeloupe a décidé de reconfiner l'archipel, à compter de ce mercredi 4 août. Il a aussi ramené le couvre-feu à 20h00 (au lieu de 21h00 précédemment) pour jusqu'à 5h00. Une mesure de freinage de l'épidémie de Covid-19 prise compte tenu de la situation sanitaire, devenue "catastrophique" ces derniers jours.

Ce mercredi, il n'était donc pas question d'ajouter des restrictions à celles déjà instaurées, mais de faire le point sur la situation sanitaire, comme chaque semaine.
Le préfet Alexandre Rochatte et la directrice de l'Agence régionale de santé (ARS), Valérie Denux, en ont aussi profité pour faire de la pédagogie et écarter tous les arguments avancés par les anti-vaccin.

Une conférence de presse que nous vous invitons à (re)voir en intégralité, ici :

 

La situation épidémique du début de semaine

La catastrophe se confirme. Nous sommes face à un tsunami. On est en train de se prendre la vague.

Valérie Denux, directrice de l'Agence régionale de santé

Comme à son habitude, le directrice de l'Agence régionale de santé de la Guadeloupe a donné le ton d'emblée, pour ouvrir cette conférence de presse, synonyme de point Covid hebdomadaire.
Une situation déjà connue, depuis la communication faite lundi dernier, par les autorités.

Mais, force est de constater que, depuis le début de la semaine, cette tendance se maintient.

  • Il y a eu 1 952 cas de Covid-19 supplémentaires, en l'espace de trois jours, contre 3251 sur l'ensemble de la semaine 30 (sur 17 882 tests réalisés) ;
  • Le taux de positivité est passé de 18%, la semaine dernière, à 24% depuis lundi ;
  • Le variant Delta représente plus de 70% des malades, en Guadeloupe.

Et, pour rappel, au dimanche 1er aout, 21 personnes étaient hospitalisées en réanimation COVID, au Centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe ; 2 étaient en unité de soins intensifs, 75 patients l’étaient dans les services de médecine et 34 autres en service de soins de suite et de réadaptation (SSR).
Depuis, 8 nouveaux patients Covid+ ont été admis en réanimation.
Aucun n'est vacciné, selon les autorités.

A noter aussi, concernant la semaine 30 (26 juillet et le 1er août), que cinq patients sont décédés. Trois ne résidaient pas en Guadeloupe. Le plus jeune était âgé de 51 ans.

Point Covid du 04.08.2021 (semaine 30)

 

La vaccination progresse

Valérie Denux a évoqué une "petite lueur d'espoir, côté vaccination" : 27,18% de la population éligible (population âgée de 12 ans et plus) ont reçu une première injection, dont 2485 adolescents de 12 à 17 ans.

Pas de nouvelles mesures restrictives

Alors que le confinement prend effet à compter d'aujourd'hui, de même que le couvre-feu avancé à 20h00, le préfet n'a pas jugé bon de renforcer la batterie de mesures de freinage de l'épidémie.

Ces mesures peuvent s'avérer suffisantes, à condition que les personnes les respectent scrupuleusement, de même que les gestes barrière (lavage régulier des mains, port du masque, distanciation sociale, etc.).

La lutte contre le coronavirus reste l'affaire de chacun d'entre nous.
Ensemble, soyons prudent.