La Guadeloupe reconfinée pour une durée de trois semaines

coronavirus
Alexandre Rochatte et Valérie Denux
©E-M. Golabkan
Alors que les chiffres de l'épidémie de Covid19 semblent continuer leur course folle, Alexandre Rochatte et Valérie Denux ont déclenché la tenue d'une conférence de presse exceptionnelle, avancée de près de 48h, pour annoncer la mise en place d'un nouveau confinement de trois semaines.

3 123 cas à mi-chemin de la semaine en cours, soit deux fois plus de cas que lors du dernier point épidémiologique sur près de 18 000 tests réalisés. Sur les trois dernières semaines, selon l'ARS, les chiffres de la contamination ont été décuplés. Le taux de positivité est à 17.6%, le "R" s'élève à 2.34 et 4 nouveaux clusters ont fait leur apparition ce qui élève à 26 les clusters en cours d'investigation par les autorités sanitaires. Les admissions à l'hôpital subissent, elles aussi une forte hausse. Et aucun des patients récemment admis par les services d'urgence n'était vacciné.

Face à cette situation inédite, et pour tenter d'éviter un effondrement du système de santé, Valérie Denux, la directrice de l'ARS a demandé la mobilisation de tout le personnel médical pour palier l'absence de la réserve sanitaire.

Confinement de trois semaines

Pour tenter d'endiguer la chaîne de contamination, Alexandre Rochatte a annoncé un renforcement significatif des mesures de lutte, avec, pour commencer, l'abaissement de l'actuel couvre-feu de 21 heures à 20 heures.

Durant la journée, c'est un confinement qui s'applique dès ce mercredi 20h et pour une durée de trois semaines. Ses modalités sont similaires à celles du second confinement mis en place pour lutter contre la troisième vague. 

  • Restriction de déplacement dans un rayon de 10km autour du domicile. Au-delà de cette distance, les déplacements seront soumis à une attestation justifiant d'un motif impérieux (professionnel, soins, achats de première nécessité).
  •  Bars fermés en activité intérieure et en terasse. 
  •  Manifestations sportives à huis clos
  •  Les centres commerciaux, les supermarchés et les magasins restent ouverts mais avec une jauge de 8m2 d'espace par client et ce dès mercredi.
  • Interdiction des pique-niques aux abords des mers et cours d'eau.

Quant au pass sanitaire, alors qu'une tolérance existait notamment avec la jauge des 50 personnes, il s'appliquera désormais dès le 1er client ou participant et ce à partir du lundi 9 août 2021.

Une seconde phase de confinement possible

Cependant, ces mesures ne serait qu'une première phase d'action contre la circulation du virus. Si l'application de ces mesures ne suffit pas à infléchir la courbe de contamination, le préfet pense d'ores et déjà à activer une seconde phase du confinement matérialisée par un abaissement du couvre-feu à 18 heures et la fermeture des commerces non-essentiels et des restaurants. 

"Nous avons tout le mois d'août pour combattre de manière efficace l'épidémie avant la rentrée scolaire. Sinon les choses deviendraient bien plus compliquées"

Alexandre Rochatte

C'est le troisième confinement que vit l'archipel alors que les tensions entre les autorités sanitaires et la population concernant la gestion de la crise continuent d'augmenter.