publicité

Dolor Banidol victime "désignée" du crash de 1969

Deuxième partie de notre Dossier sur le Crash du Boeing de Caracas en 1969. A son bord, Euvremont Gène, que nous avons évoqué hier et Dolor Banidol un cadre du parti Communiste martiniquais. Ils revenaient tous deux du congrès du Parti Communiste chilien. 

  • E. Stimpfling
  • Publié le , mis à jour le
Depuis 50 ans, la thèse officielle est celle de l’accident. Mais il s'agirait en fait d'un attentat à la bombe. Et certains, l'auraient su avant. Dolor Banidol, figure montante du PCM, père de 4 filles et 7 garçons, a peut-être été sacrifié pour la cause. 
Une histoire que certains auraient probablement préféré oubliée, ou , en tout cas, laisser dans les cartons des "secrets défenses", le temps, pour certains protagonistes de l'époque, de s'en aller en paix.
Mais cette histoire, c'est aussi celle de ces 11 enfants dont la vie a basculé ce 3 décembre 1969, le jour où leur père est décédé dans ce crash du Boeing de Caracas qui n'est jamais arrivé à Pointe-à-Pître.
DOLOR BANIDOL VICTIME DU CRASH DE 1969
VOIR AUSSI le premier volet : Euvrémont Gène victime de la raison d'Etat ?

Sur le même thème

  • histoire

    Euvrémont Gène victime de la raison d'Etat ?

    il y a 50 ans, un Boeing 707 s’abîmait en mer au large du Venezuela. A bord de l’avion, 2 cadres du parti communiste. L’un était Martiniquais, l’autre Guadeloupéen, Euvrémont Gène. Un comité se bat pour que la vérité éclate.

  • histoire

    Papiers d’Identité #Les maîtres de la Guadeloupe

    C’est avec le dernier ouvrage de l’historien Frédéric Régent, que notre chronique ‘’Papiers d’ Identité’’ clôture ce mois de Mai. ‘’Les maîtres de la Guadeloupe, propriétaires d’esclaves 1635-1848’’ est un essai paru en Avril 2019, aux Editions Tallandier.

  • histoire

    Cet homme nommé Louis Delgrès

    Le héros de ce jour, dans ce mois de commémorations qu'est le mois de mai pour la Guadeloupe, est incontestablement le colonel Louis Delgrès. Lui et ses hommes qui, en un tel jour en 1802, ont choisi de mourir s'ils ne pouvaient vivre libres, sur cette terre de Guadeloupe

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play