L'éducation artistique et culturelle encouragée par le Rectorat de la Guadeloupe

éducation
Projet EAC en Guadeloupe
Mostafa FOURAR et son équipe font le point sur les projets EAC déposés, dans l'archipel ©Rectorat de la Guadeloupe
L'académie de la Guadeloupe prévoie d'allouer une enveloppe de 500 000 euros afin de permettre à chaque élève de Guadeloupe de bénéficier d'une éducation artistique et culturelle.
Partout dans l'archipel, les équipes pédagogiques ont d'ores et déjà fait connaître et présenté, à l'administration rectorale, les projets d'éducation artistique et culturellle (EAC) qu'elles comptent développer durant l'année scolaire 2020/2021. Et les propositions sont nombreuses : 175 projets sont sur la table, écoles du 1er degré, collèges et lycées confondus.

Pour rappel, l'EAC est, de longue date, un axe prioritaire de la politique gouvernementale. Objectif : permettre à tous de bénéficier d'un tel enseignement et tout au long de la vie.
Les activités artistiques sont identifiées comme bénéfiques à la formation de la personnalité ; elles sont aussi un facteur déterminant de la construction de l’identité culturelle de chacun.
 

C’est dans cette optique que le Haut conseil à l’éducation artistique et culturelle, créé en 2005 par le ministère de l’Éducation nationale et de la Recherche avec l’appui du ministère de la Culture et de la Communication, a été élargi en 2013 à d’autres ministères (Agriculture, Enseignement supérieur et recherche, Jeunesse et Sports... ainsi qu’aux collectivités territoriales). La même année une circulaire est venue définir la notion de parcours d’éducation artistique et culturelle pour soutenir l’égal accès de tous les jeunes à l’art et à la culture. (Ministère de la Culture)


Une dynamique dans laquelle s'inscrit le Rectorat de la Guadeloupe, en allouant une enveloppê de 500 000 euros, au financement des projets locaux, aux sein des établissements de l'archipel.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live