publicité

EFS : Des donneurs intoxiqués par des sandwichs

Plusieurs intoxications alimentaires ont été constatées à la suite de dons du sang... Au moins 3 donneurs auraient été intoxiqués par la collation proposée aux donneurs après la collecte. L'Etablissement Français du Sang tient toutefois à rassurer la population sur la sécurisation de ses opérations.

© Jean-Marie Mavounzy
© Jean-Marie Mavounzy
  • Eddy M. Golabkan et Jean-Marie Mavounzy
  • Publié le
Plusieurs personnes auraient fait un malaise à la suite d’une opération de don de sang qui s’est déroulée ce mardi.  L’Etablissement Français du Sang, l’EFS, affirme avoir lancé une alerte auprès des toutes les personnes qui auraient pu être touchées…

La collation en cause ?

A l'occasion d'une collecte de sang sur la place de la mairie de Baie-Mahault, 52 donneurs se sont présentés, au camion de l'Etablissement français du sang. Trois d'entre eux ont eu une intoxication alimentaire, suite à la collation proposée après le don. Les sandwichs pourraient être à l'origine de ces malaises. 
Stéphanie de Courtemanche de la Clémandière, Chargée de Communication EFS (Etablissement Français du Sang)

L'EFS veut rassurer les Guadeloupéens

Un enquête est en cours. Le dossier a été transmis à l'Agence régionale de santé, car les causes de cette intoxication alimentaire ne sont pas encore connues. 
En attendant, l'EFS a décidé de changer de prestataire pour les prochaines collectes, qui auront lieu demain, mercredi 13, au centre commercial de Baie-Mahault et à l'occasion de la Journée mondiale de don du sang, le 14. 
L'organisme redoute aujourd'hui que cet incident découragent les donneurs potentiels, à quelques jours d'un des opérations les plus importantes de l'année, mais surtout à l'approche des vacances, période durant laquelle les réserves sont souvent faibles. Les dons sont donc plus que jamais nécessaires.
Stéphanie de Courtemanche de la Clémandière, Chargée de Communication EFS (Etablissement Français du Sang)

 

Sur le même thème

  • santé

    CHU de Pointe-à-Pître/Abymes : Les inquiétantes conclusions

    Une mission d’expertise a été menée, par le cabinet « Indigo » depuis le 24 septembre 2018, pour s’enquérir des conditions de travail, de la santé et de la sécurité des agents, ou encore des conditions d’accueil des patients. Une enquête de terrain qui révèle des informations plutôt inquiétantes…
     

  • santé

    Zika : les avancées de la recherche

    Des chercheurs de Guadeloupe épaulés par d'autres équipes françaises ont publié vendredi dernier une étude qui lève le voile sur les effets à long terme du virus du Zika. Le virus est certes bien connu mais la fréquence d'apparition des complications neurologiques étaient encore un mystère.

  • santé

    « Le service public hospitalier est en danger »

    C’est en tout cas l’un des sentiments qui ressortent du sondage mené par la Fédération Hospitalière de France. 6.000 personnes ont répondu à cette consultation dans l’hexagone mais aussi outre-mer. Le manque de moyens réservés à la santé inqiète en Guadeloupe 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play