Elections : situation confuse à Pointe-à-Pitre

élections 2021
Harry Durimel président de bureau Pointe-à-Pitre 20/06
©Joël Anicette

A Pointe-à-Pitre, certains électeurs sont repartis sans avoir pu voter. Beaucoup de bureaux de vote n'ont pas pu ouvrir, notamment concernant ceux des regionales. Les agents de la ville boycotteraient le scrutin...

C'est la première fois que cela se passe depuis l'histoire des élections à Pointe-à-Pitre. En ce dimanche matin, jour des élections régionales et départementales, aucun agent communal ni assesseur n'était présent pour assurer le scrutin.

Et certains bureaux de vote de la ville étaient toujours vides peu après 9h30. Certains électeurs ont donc rebroussés chemin et sont repartis sans avoir pu voter, pour les Régionales, notamment à l'école Nestor de Kermadec. 

Jean-Charles Saget, le président du bureau de vote n°13, s'est retrouvé seul et a dû assurer la permanence de ce bureau qui regroupe 435 électeurs.

Jean-Charles Saget, président du bureau de vote n°13 du scrutin départemental

©M-L Plaisir

En cinquante ans, c'est la première élection que je vois dans cet état.

Jean-Charles Saget, président du bureau de vote n°13

 

Francis Ludger, président du bureau de vote n°15 du scrutin régional

©M-L Plaisir

Tandis que dans le bureau centralisateur, le bureau 1, tout se passe bien. C'est le maire, Harry Durimel, qui est président du bureau. Selon lui, comme la ville de Pointe-à-Pitre a refusé de signer un accord cadre avec les agents, les bureaux de vote ont été désertés à l'initiative de l'UTC-UGTG.

Harry Durimel, maire de Pointe-à-Pitre

©M-L Plaisir

Selon le maire, les conditions minimum sont tout de même requises pour ne pas aller vers une annulation de scrutin.