En pleine épidémie de Covid-19, un vol Air France PAP/Paris sans contrôles et sans mesures de distanciation

coronavirus
vol air france sans contrôle
Un vol Air France avec à son bord 472 passagers a décollé hier soir de Pointe-à-Pitre direction Paris. Aucun contrôle d'attestation n’a été effectué à l’aéroport Pôle Caraïbes sur les motifs de déplacement de ces passagers. Pendant le vol, aucune mesure de "distanciation" n'a été prise. 
Quand Cindy arrive à l'aéroport Pôle Caraïbes pour prendre le vol Air France AF793 qui doit décoller à 17h20 de Pointe-à-Pitre à destination de Paris, elle est très surprise. Pour une période stricte de confinement, il y a beaucoup de monde dans le hall d'enregistrement, presqu'un jour de départ ordinaire. En fait le vol est complet, 472 passagers à embarquer. Lors du contrôle, on ne leur demande pas leur attestation faisant état du motif de leur déplacement.
 

Des mesures de distanciation inexistantes

Cindy va de surprise en surprise. L'accueil à bord est celui d'un vol ordinaire. Aucun siège libre entre les passagers. Aucune mesure de "distanciation" appliquée par le personnel et les passagers. L'épidémie de Covid-19 n'existe pas, ce n'était qu'un mauvais rêve ! Si la plupart des passagers portent un masque, rien n'est proposé à ceux qui n'en n'ont pas, par le personnel de cabine. Ni masque, ni gel hydro-alcoolique.  Bref aucune mesure particulière de sécurité n’a été proposée aux voyageurs, ce qui, selon la direction d'Air France, n'est pas la règle. Pendant le vol, un repas a été servi, et là évidemment, on enlève son masque, tant pis si le voisin envoie quelques gouttelettes au passage... Pour les boissons en cours de vol, les passager se déplacent... en toute liberté.
Le vol a duré plus de 8 heures. A l'arrivée à Paris, il n'y aura pas non plus de contrôle des attestations. 

Écoutez le témoignage de Cindy, interrogée par Jérôme Boecasse, passagère de ce vol en pleine épidémie de Covid-19 : 

Cindy, passagère du vol AF793

Claude Sarre, directeur régional d'Air France-KLM Caraïbes répond à Christine Dragin sur "l'absence" de mesures et réfute cette version. Il affirme que le personnel propose un masque aux passagers qui n'en n'ont pas. Il précise par ailleurs qu'au dessus d'un taux de remplissage de 70%, il n'est pas possible de laisser un siège vide entre les passagers mais que l'air de la cabine est recyclé toutes les trois minutes. 

Claude Sarre, Directeur Régional Air France-KLM Caraïbes

Enfin la Direction d'Air France précise qu'au départ de Pointe-à-Pitre vers Paris (idem dans le sens du retour), les clients doivent bien remplir une formulaire gouvernemental disponible sur le site internet de la Préfecture de Guadeloupe. Dans la plupart des cas, les clients arrivent à l’aéroport sans ces attestations, mais la compagnie Air France met à disposition ces formulaires imprimés en double exemplaire pour chaque client afin que ce dernier puisse le remplir à l’enregistrement de son vol. Ces attestations sont ensuite présentées à la Police aux Frontières avant d’accéder à l’embarquement du vol.Après la diffusion de cette information, un médecin membre de SOS Sargasses, le Dr. D. Tachoires, a tenu à réagir en s'adressant à la directrice générale de l'ARS : 

Madame le Directrice,
Vous avez sans doute vu à la télévision le problème des vols AF, au départ de PAP vers Paris qui partent pour 8 h de vol à plein soit 474 passagers.
Avec un taux estimé de 1% de personnes porteuses du covid 19 sur la Guadeloupe, cela fait 4 passagers potentiellement contaminés sur chaque vol.
AF communique en disant que l'air est recyclé toutes les 3 mn ; mais cet air n'est pas stérilisé et la filtration pendant 8 h me laisse des doutes.
Donc si un seul passager contaminé respire dans l'avion même avec un masque, l'air expiré sera dispatché dans tout l'avion.
Je vous en informe afin que vous trouviez une solution pour que AF prenne en considération la sécurité sanitaire des ses passagers. La seule solution c'est des vols à moitié pleins avec un billet plus cher et une aide de l’État, ou bien un test PCR avant chaque départ.
Merci d’étudier ce dossier en plus de tout ce que vous avez a faire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live