"Entre 2 rives" : Des histoires de femmes par des femmes

journée internationale des droits des femmes
Projection Entre 2 rives
Christine Bélénus, Mariette Monpierre, Christelle Théophile et Nina Vilus. ©L. Guiolet
Le documentaire "Entre 2 rives" relate les histoires de deux Dominicaines venues s'installer en Guadeloupe. Une nouvelle vie faite de sacrifices et de déchirements. Deux portraits de femmes, portés et mis en lumière par quatre autres femmes... L'auteure, la réalisatrice et les productrices. 
C'est l'histoire de Cristina et Johanna, deux Dominicaines... Deux femmes... Deux mères... Elles ont choisi de quitter leur pays, leur famille, pour se construire ailleurs... En partant, elles ont dû laisser derrière elles une première vie... Des parents, mais souvent leurs enfants...
Et même si elles ont pu refaire leur vie, ici, c'est sans relâche qu'elles essaient de réunir toute leur famille. 
Entre 2 rives

Le combat de toutes les femmes

En cette journée internationale de la femme, ce documentaire a un écho tout particulier. Il dépeint le quotidien, mais aussi les difficultés rencontrés par de nombreuses Dominicaines... Mais elles auraient pu être Haïtiennes, Dominicaises, ou simplement Guadeloupéennes... Car "Entre 2 rives" parle à toutes...
Christelle Théophile
©L. Guiolet-Oulac
"C'était important de rendre hommage à ces femmes qui se sont battues, qui se battent encore, pour exister dans cette société. Je pense que ce documentaire est l'illustration parfaite de ce combat mené par la femme d'aujourd'hui pour subvenir aux besoins de sa famille et pour exister en tant que telle", explique l'auteure, Christelle Théophile. Il lui aura fallut 5 ans pour réaliser ce rêve de raconter l'histoire de toutes ces femmes cataloguées, pointées du doigt chez nous. Une mise au ban de notre société qui ne prend pas toujours en compte l'envers du décor. Et c'est cette partie, si peu connue, si émouvante qu'avait envie de montrer Christelle Théophile. 

Une réalisatrice qui partage une vision

La journaliste a voulu mettre en évidence la force de ces femmes qui malgré les obstacles se relèvent toujours. Et, elle a su s'entourer de femmes ayant la même philosophie qu'elle.
Mariette Monpierre
©L. Guiolet-Oulac
A la réalisation, on retrouve Mariette Monpierre. Elle est derrière le film "Le bonheur d'Elza" ou le documentaire "Gerty Archimède". Dans ses oeuvres, les personnages principaux sont des femmes. Fortes et déterminées... Un choix qu'elle assume parfaitement.
"La femme est toujours au centre de ma problématique dans tous les films que je fais", reconnait la réalisatrice. C'est très important pour moi, parce qu'en fait, la plupart des films que nous voyons, les hommes ont les premiers rôles, les beaux rôles... Donc si moi, cinéaste femme, je ne mets pas en avant les femmes, où je ne parle pas d'histoires de femmes, personne ne va le faire pour nous". 

Un duo attaché à la présence des femmes dans l'audiovisuel

L'équipe est complétée par un duo de productrices : Christine Bélénus et Nina Vilus. Avec leur société "Arts et Vision", elles se sont lancées, il y a quelques années dans le monde impitoyable et très "masculin" de l'audiovisuel. Leur envie, accompagner les jeunes réalisatrices dans leur processus de création.
Nina Vilus
©L. Guiolet-Oulac
Elles n'en sont pas à leur coup d'essai. Après "Vivre" réalisé par Maharaki, "Trou d'air", de Karine Gama, "Entre 2 rives" s'inscrit dans la ligne directrice perpétuée par les deux femmes. Des films engagés, qui traitent souvent de la femme, avec la ferme intention de se faire une place. "Nous ne sommes pas les seules à le faire, mais, il est vrai, qu'en temps que femme productrice, exerçant dans le milieu de l'audiovisuel et du cinéma, nous nous sommes vraiment rendues compte qu'il y avait quelque chose à faire pour qu'il y ait une certaine égalité entre les hommes et les femmes dans ce métier" explique Nina Vilus. Une entreprise qui n'est pas toujours aisée, "c'est quand même très difficile d'y accéder, même si la profession se féminise. Et, notre condition de femme a fait, que tout naturellement, qu'éditorialement, nous nous sommes tournées vers les femmes".

L'extrait
©guadeloupe
Le documentaire "Entre  rives" sera diffusé, ce soir, sur Guadeloupe 1ère, à 20h35.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live