Equipements des hôpitaux : la Fédération Hospitalière de Guadeloupe tire la sonnette d'alarme

coronavirus
Laboratoire Covid 19 CORONAVIRUS
©Gov Tom Wolf
La Fédération Hospitalière de Guadeloupe (FHG) réunit en association 11 hôpitaux publics. L'épidémie de covid-19 lui a causé un important contrecoup budgétaire or les hôpitaux publics en Guadeloupe manquent d'équipements. La FHG a donc adressé à la Fédération nationale sa liste de besoins. 


 
Les difficultés rencontrées par les établissements publics de santé en Guadeloupe sont nombreuses. La Fédération Hospitalière de Guadeloupe, régulièrement en contact avec celle de l'hexagone tire la sonnette d'alarme. Un manque crucial en équipements pour prodiguer des soins en toute sécurité se fait sentir au quotidien. Elie Régent, chargé de communication de la Fédération Hospitalière de Guadeloupe et directeur de l'hôpital de Capesterre-Belle-Eau fait part de ses inquiétudes.
Autre priorité, les tests PCR et sérologiques. A l'approche d'un probable déconfinement gradué le 11 mai prochain, un arsenal de tests de détection du covid-19 devient primordial. 
La Fédération Hospitalière de Guadeloupe entend soutenir, à terme, le rehaussement du coefficient correcteur géographique de 26 à 35%. Elle a aussi sollicité les pouvoirs publics pour une enveloppe de mission d'intérêt général pour aider d'avantage les établissements publics de santé. Une réorganisation du système de soins est aussi souhaité après le déconfinement. Elle concerne les deux pôles principaux de santé, mais aussi les hôpitaux de proximité. Ceux-ci devront être réarmés en lits de médecine ou en plateaux techniques adaptés aux besoins des soins de proximité.