Ericka Mérion responsable des Ultramarins à la Fédération française de Judo

judo
Ericka Mérion
La Fédération française de judo a une nouvelle équipe dirigeante, depuis le dimanche 22 novembre 2020. Un nouveau staff, pour une nouvelle dynamique et une nouvelle image de la discipline, dont fait partie la Guadeloupéenne Ericka Mérion.

Du changement !

C'est un renouvellement synonyme de tsunami, qui a été acté, dimanche 22 novembre 2020, au sein de la Fédération française de Judo : Jean-Luc Rougé, 71 ans, président de la FFJ depuis 2005 et qui briguait un cinquième mandat, a été battu par Stéphane Nomis, 50 ans. 59,99% des 254 délégués des clubs affiliés à la fédération l'ont désigné, pour prendre les commandes, en vue d'un vrai changement. Le nouveau président et son équipe entendent redynamiser le judo et mettre les clubs au centre des débats.
 

Des Antillais impliqués, dont Ericka Mérion

Parmi les nouvelles têtes, qui vont siéger à la Fédération, il y a les Martiniquais Emilie Andéol et Alfred Céphise, ainsi que la Guadeloupéenne Ericka Mérion.
La désignation de cette dernière est saluée par une partie de la classe politique, mais aussi par de nombreux sportifs guadeloupéens.
La co-gérante de l'institut de sondage Qualistat, présidente du conseil d'administration du Centres de ressources, d'expertise et de performance sportive (CREPS) Antilles-Guyane, mais surtout deuxième Dan de judo, Ericka Mérion, a expliqué, à Daniel Marius, son cheminement jusqu'à cette élection.
Ericka Mérion sera responsable des Ultramarins, au sein du conseil d'administration de la Fédération française de Judo.

Des messages de félicitation nous sont parvenus, dont ceux du président de la Région Guadeloupe et du président de Cap Excellence :
 

Le président Ary Chalus félicite Ericka Mérion pour son élection, dimanche 22 novembre, sur la liste de Stéphane Nomis, désormais nouveau président de la Fédération Française de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées, jusqu'en 2024. Ericka Mérion, judokate, ancienne sportive de haut niveau, présidente du conseil d’administration du CREPS Antilles-Guyane, est aussi directrice associée de l’institut de sondage QualiStat, une entreprise locale implantée en Guadeloupe depuis plus de 15 ans. Au sein du conseil d’administration de la fédération, elle sera responsable des ultramarins et apportera son expertise en analyse de données et en statistiques.

Communiqué Région Guadeloupe

 

Eric Jalton, maire de la ville des Abymes, président de Cap Excellence, adresse ses vives félicitations à Ericka Mérion, nouvellement élue au Conseil d’administration de la Fédération Française de Judo. Elle siégera notamment au sein du Collège Comité Directeur et déploiera son énergie combative pour le développement et la promotion de cette discipline en Outre-mer. Une nouvelle casquette, pour cette ancienne judokate, qui portera sans nul doute avec force et pugnacité les valeurs du Judo. Bravo et bon travail à cette jeune Guadeloupéenne, dont la reconnaissance fait notre fierté.

Communiqué ville des Abymes / Cap Excellence

 

Une fédération dans la tourmente

La nouvelle équipe a fort à faire, pour redorer l'image du judo, après la succession de témoignages relatant des violences sexuelles. Les instances de la discipline, pratiquée par 500.000 licenciés en France, pourraient être éclaboussées notamment par une affaire visant un ex-membre du comité de direction. Une enquête préliminaire a été ouverte, jeudi dernier, par le parquet de Lille, suite aux plaintes de trois victimes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live