Et de 3 pour Florian Rapiteau qui s'impose à Gourbeyre sur la 6e étape du Tour de Guadeloupe

cyclisme
Florian Rapiteau, vainqueur 6e étape
La joie de Florian Rapiteau, vainqueur 6e étape. ©Tour de la Guadeloupe
145 kilomètres de course entre Capesterre Belle-Eau et Gourbeyre pour cette 6e étape. Et comme hier, c'est le sociétaire de Laval cycling 53 qui s'impose. Une troisième victoire sur ce Tour cycliste de la Guadeloupe.

Impressionnant, combatif, malin... Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le jeune coureur de 23 ans de Laval cycling 53... Après Petit-Canal, les Abymes, Florian Rapiteau s'impose à Gourbeyre, ce mercredi 10 août, au 6e jour de course. 

L'étape du jour entre Capesterre Belle-Eau et Gourbeyre s'annonçait corsée... Elle a été à la hauteur des attentes des amoureux du vélo. 

Dès les premiers kilomètres, Adrien Urcel de l'USCG et Julien Matisse de Premier tech U23 tentent l'échappée. Elle sera de courte durée... Ils sont rapidement repris. 

C'est ensuite à Adrien Alidor de l’Usr Vélo et Johan Gobin de la Martinique de tenter leur chance à Goyave. Après quelques kilomètres, le Martiniquais se laisse décrocher. Le baroudeur Alidor continue ses efforts. Il est rejoint par Célestin Guillon, l'ancien maillot jaune, de Laval cycling 53, désormais paré du maillot à pois. Un autre Martiniquais se même à la danse. Normann Latouche se joint au duo. 

Le groupe grossit dans la montée de Vernou, à Petit-Bourg. Philéas Hansart de l'UVN, Gaspard André et Kylian Sénicourt viennent prêter main forte à leur coéquipier Guillon, Vincent Graczyk et Axel Taillandier de l'Excelsior, Alexandre Semenov du Vino sko team , Mattheis Oliver et Hermann Keller d'Embrace the world, Giulio Masotto et  Veluko Stojnic de Corractec, Mathieu Pellegrin du CCD, et Damien Urcel.

Le groupe de tête et le peloton se croisent sur la rocade de Blanchard. Deux minutes les séparent. 

Sénicourt et Guillon quittent le groupe de tête et s’en vont seuls. Ils sont; à cet instant, 2 en tête de course.

A l'arrière, dans la traversée des Mamelles, Stéfan Bennett d'Eurocylingtripspro, dernier vainqueur du Tour, dans un groupe d'hommes forts, décide d’attaquer… Le maillot jaune, Tom Donnenwirth de l'UVMG, ne réagit pas. Il est même lâché… 
Mais impossible pour Alexys Brunel, de l'USL, de laisser partir un adversaire aussi dangereux. Le 2e du classement général part en chasse de Bennett.

Egalement dans le groupe, Boris Carène du CCD, dont la montagne est le terrain de prédilection, s’accroche mais Donnenwirth est en perdition… 

Retour à l'avant où Masotto et Taillandier ont rejoint les hommes de tête… Ils sont donc 4 au sommet des Mamelles et comptent 34’’ d’avance sur Bennett, 1’08’’ sur le groupe Brunel et 2’13’’ sur le maillot jaune…

Brunel est déjà virtuellement maillot jaune…

A l'avant, dans la descente des Mamelles, Masotto chute. Il est obligé de laisser filer ses compagnons d'échappée. Ils ne sont plus que 3 en tête.

Derrière, ça roule vite, pour recoller. A Malendure, à Bouillante, le groupe Brunel reprend Bennett et affiche un retard de 40 secondes sur le trio de tête… 

L'écart fond au fil des kilomètres. A Loquet-Pigeon, le groupe Brunel a ces hommes en ligne de mire. Seules 20 les séparent, au sommet. 

Et ce qui devait arriver, arriva... La jonction est opérée à Marigot, Vieux-Habitants… 

Et c'est là que Florian Rapiteau de Laval cycling 53, très en jambes depuis le début du Tour, attardé, décide de partir à l'assaut du groupe Brunel qu'il intègre sans problème. 

Peu après Monchy, à Vieux-Habitants, tout ce petit monde ne forme plus qu'un groupe, à l'avant.

En passant à Basse-Terre, le groupe de tête compte 3’05’’ d’avance sur le groupe maillot jaune. Brunel et Bennett se jaugent... Quand l'un attaque, l'autre répond... 

C'est finalement Sénicourt qui prend la poudre d'escampette, Rapiteau dans sa roue. 

Bennett puis Brunel partent à leur tour dans le bourg de Gourbeyre. Le reste du groupe coince...  

Dans l’ascension de Palmiste, Senicourt essaye d'imposer un rythme soutenu. Mais on ne la fait pas à Rapiteau... Il le laisse prendre un peu d'avance mais reste au contact. Le lavallois décider de tenter crânement sa chance... Il part en laissant Sénicourt sur place. 

Même tactique à l'arrière. Bennett réussit à distancer Brunel. 

Près de 4 heures après le début de l'étape, Florian Rapiteau s’impose à Gourbeyre. Devant Sénicourt qui accuse un retard de 17’’… Bennett est troisième à 51’’. Brunel, 4e a 1’08’’… Il est le nouveau leader du Tour. Le maillot jaune franchit la ligne avec 6'40" de retard.

Les classements 

Classements à l'issue de 6e étape