Etudiants guadeloupéens : quelles aides leur sont accordées ?

éducation
étudiants en plein crise sanitaire
©Doctissimo

Leur situation est de moins en moins bien vécue. Face à la crise sanitaire, les étudiants guadeloupéens et ultramarins se sentent emprisonnés. Différentes aides financières s'offrent à eux.

  • Pour les étudiants de l'université des Antilles, il existe différentes aides auxquelles ils ont droit. Sur la plateforme Outremer solidaires mise en ligne par la délégation, tous les étudiants peuvent trouver des aides disponibles près de chez eux. Chacun peut aussi proposer son aide, qu'il s'agisse de livraisons de repas, d'un soutien psychologique, ou tout simplement de répondre aux questions que peuvent se poser les étudiants. 
  • Qu'ils soient boursiers ou non, tous les étudiants en difficulté peuvent demander des chèques alimentaires auprès des services sociaux du Crous, pour se nourrir.
  • Pour pallier le manque de job étudiants, la plateforme #1jeune1solution, mise en place par le gouvernement, met en relation les entreprises avec des jeunes cherchant un emploi ou une formation.

Pour les étudiants ultramarins de l'hexagone

Constatant les difficultés que peuvent rencontrer les étudiants ultramarins, différents organismes ont mis en place des aides financières pour qu'ils puissent rentrer chez eux mais elles ne sont que peu nombreuses.

  • En cas de grandes difficultés financières, une aide d’urgence d’un montant maximal de 500 euros est proposée par le Crous aux étudiants ultramarins qu’ils soient boursiers ou non. Il suffit d’appeler le numéro 0 806 000 278 mis en place par le gouvernement. Ce numéro non surtaxé est ouvert du lundi au vendredi. Un conseiller indiquera aux étudiants comment en faire la demande auprès de leur Crous.
  • A ce jour, l'agence de l'outre-mer pour la mobilité (Ladom) ne propose pas d'aide exceptionnelle dans le cadre du retour des étudiants ultramarins en Guadeloupe. Mais le trajet retour classique est possible dans le cadre du passeport pour la mobilité des études. Il se caractérise par la prise en charge intégrale ou partielle du transport (aérien + ferroviaire) de l’étudiant, de la gare/aéroport le plus proche de son lieu d’études à l’aéroport de Pointe-à-Pitre Le Raizet.