Eustase Janky convoqué par la justice pour répondre d'une plainte formulée contre lui par la Vice-présidente du Pôle Martinique de l'Université

justice
Université des Antilles et de la Guyane
Le site de Fouillole ©univ-ag
Odile Marcelin François-Haugrin, vice-présidente du Pôle Martinique de l'UA estime être victime de harcèlement moral. Une décision du président de l'Université des Antilles serait à l'origine de ce sentiment. Et c'est pour en répondre qu'il a été entendu par la justice
Probablement un nouvel épisode dans le feuilleton de l'affrontement qui se joue entre certaines personnalités du Pôle Martinique de l'Université des Antilles et le président Eustase Janky. Quatre ans déjà que, depuis son élection à la tête de l'Université, Eustase Janky est confronté administrativement et médiatiquement à un conflit où, très souvent, les intérêts personnels prennent le pas sur ceux de l'instance. 
Cette fois encore, et selon Eustase Janky, une décision en faveur des étudiants du Pôle Martinique lui vaut cette nouvelle ruée de sa principale adversaire, Odile Marcelin François-Haugrin.
Eustase Janky :

A l’origine de cette plainte, un arbitrage rendu à la faveur d’étudiants du pôle Martinique qui ne trouvaient ni dans leur faculté, ni dans le Pôle, de réponse à leurs légitimes doléances. L’intérêt de nos jeunes dépasse l’égo des responsables universitaires.

©guadeloupe
Une affaire qui, selon Eustase Kanky, n'arrive pas par hasard. Elle intervient au moment où une enquête interne impliquant des responsables du pôle Martinique devrait donner lieu à des suites disciplinaires et judiciaires.
Pourtant, malgré ces attaques incessantes, le président de l'Université compte bien mener sa mission jusqu'à son terme. 
©guadeloupe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live