Face à l’incivilité de visiteurs, la direction du Parc National interdit désormais les pique-niques sur ses sites

environnement
Déchets à la cascade aux écrevisse Parc national
©Parc National de Guadeloupe
Après le confinement, les sites du Parc naturel de Guadeloupe ont été très fréquentés ces derniers jours. Sauf que certains visiteurs ont laissé derrière eux de nombreux déchets. D'autres ont eu un comportement agressif. D'où cette décision de la direction du Parc.
Le retour à la nature, beaucoup en rêvaient durant le confinement... Les Guadeloupéens ont retrouvé avec bonheur les plages et leurs restrictions et nos espaces naturels. Le week-end dernier, le Parc national a connu une affluence importante. Sauf que les visiteurs ont laissé derrière eux de nombreux déchets.
Et face à ces incivilités, le directeur du Parc National a pris un arrêté interdisant de pique-niquer sur plusieurs sites. 
 

De trop nombreux actes d'incivilité

Les sites du Parc national de Guadeloupe, et plus particulièrement les sites de la Traversée, ont été pris d'assaut. Baignade en rivière et pique-nique en famille ou entre amis ont rythmé le week-end dernier. Une affluence semblable à un week-end de Pâques. Sauf que ce retour des baigneurs et des visiteurs a également vu le retour des incivilités. 
"Nous sommes consternés de retrouver une fois encore, des déchets en cœur de Parc national. Nous vous rappelons que vous devez repartir avec vos déchets. 4 agents ont ainsi été mobilisés pendant 4 heures pour ramasser les déchets produits durant le week-end dernier" peut-on lire dans un post sur le compte Facebook du Parc national.
Déchets Parc national
©Parc national de Guadeloupe
Déchets Parc national
©Parc national de Guadeloupe
En effet, ce ne sont pas moins de 18 sacs poubelle qui ont été ramassés. Ils étaient disséminés sur les aires de pique-nique de la Traversée. Laissés à même le sol, "ils ont été très rapidement éventrés par les mangoustes et les rats, favorisant la propagation de ces deux espèces invasives", indique dans un communiqué la direction du Parc.
Ces gestes irrespectueux sont également vecteurs de maladie et de risques pour la santé publique en cette période de crise sanitaire majeure.
 

Interdiction de pique-niquer désormais

Et face à ces incivilités, mais également aux comportements irrespectueux, voire agressifs, de certains visiteurs, le directeur du Parc National a pris un arrêté interdisant de pique-niquer sur plusieurs sites, comme l'explique Maïtena Jean, chargée de communication du Parc national de Guadeloupe. 

Maïtena Jean, chargée de communication du Parc national de Guadeloupe

 
Sites et aires de pique-nique concernés par l'arrêté
 

Arrêté interdisant les pique-niques sur les sites du Parc national de Guadeloupe


Les agents du Parc national feront régulièrement des tournées sur les sites pour informer et sensibiliser le public à sa réglementation spécifique des sites naturels fragiles et rappeler les règles du "vivre ensemble".

"Le Parc national est notre jardin à tous, nous devons en prendre soin !"
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live