Face à la pandémie, la communauté "Loka-Lité" permet aux producteurs locaux de continuer leur activité

coronavirus
Panier fruits légumes groupe Facebook Loka-lité
©TRICIA EVY
Créé le 22 mars dernier sur le réseau social Facebook, le groupe "Loka-Lité" compte déjà près de 20 000 membres. Une communauté réunissant agriculteurs, producteurs, commerçants et clients désireux de consommer local durant cette période de confinement, sur fond d'entraide et de solidarité. 
Confinement oblige, nos habitudes changent. Et Tricia Evy et Gaëlle Gimer l'ont très bien compris. Ces deux amies ont décidé de mettre à profit cette période d'inactivité professionnelle forcée, pour aider, à leur façon, la population. 
Et ensemble, elles administrent le groupe Loka-Lité, sur Facebook. Une communauté qui réunit producteurs locaux et clients et permet la livraison de nombreux produits péyi.  
Une initiative positive, en cette période de pandémie, qui a déjà ravi près de 20 000 membres. 
Gaëlle Gimer / Tricia Evy, administratrices groupe Facebook Loka-Lité
 

Une envie commune d'aider la population 

Tricia Evy est chanteuse. Gaëlle Gimer est maquilleuse. Deux artistes, "au chômage technique", comme le précise avec le sourire Gaëlle. "Et nous avons choisi de donner de notre temps, à titre gracieux, pour rendre service à la population, et aider à soutenir une très bonne cause". C'est l'envie d'aider qui a réuni les deux amies. Chacune, en écoutant ou regardant les informations, a mal vécu les difficultés rencontrées par de nombreux producteurs locaux... 

Gaëlle Gimer et Tricia Evy, administratrices du groupe Loka-Lité

 

Loka-Lité, un groupe militant

Créé comme un moyen de lutter contre la crise Covid-19, le groupe Loka-Lité est aussi une invitation clairement assumée de consommer local. Manger des produits frais, de chez nous, de qualité. Une attitude militante... 

Tricia Evy, créatrice et administratrice de Loka-Lité

Depuis sa création le 22 mars dernier, le groupe est en plein boom... Les publications se multiplient sur le groupe Loka-lité... Le plus souvent de clients satisfaits de leurs paniers de fruits et légumes, livrés par les agriculteurs du pays. 
Des remerciements et des photos de ce que le terroir guadeloupéen a de meilleur à nous offrir. Ce sont plus d'une soixantaine d'agriculteurs, poissonniers, bouchers, apiculteurs, pépiniéristes sont ainsi répertoriés. Tous recommandés par les membres du groupe. 
Depuis peu, d'autres services sont proposés. Ce sont donc des professionnels de quasiment tout l'archipel, "y compris des Saintes et Marie-Galante où quelques producteurs se sont manifestés", qui bénéficient de cette chaîne d'entraide, ajoute Tricia. "Dès que ça peut aider la population guadeloupéenne, on met sur le groupe" explique la jeune femme.

Tricia Evy

Et chaque jour, Gaëlle et Tricia lancent des appels pour trouver davantage de producteurs, notamment dans certaines zones peu représentées, comme le nord Basse-Terre et la Côte-sous-le-vent. 
 

Et l'après confinement ?

Le groupe, Loka-Lité connaît un tel engouement que ses administratrices pensent déjà à l'après confinement, espérant que la solidarité et les bonnes pratiques continuent...

Gaëlle Gimer, administratrice du groupe Loka-Lité


Toujours dans le même esprit, un autre groupe a vu le jour. Baptisé "Manjé an lo-kalité", créé et administré par Tricia Evy et Julie Aristide, artiste violoniste, il réunit plus de 3 000 membres qui échangent des recettes maison réalisées avec les légumes et fruits péyi. 
L'entraide continue...

A (re) voir le reportage d'Eric Stimpfling sur le réseau Loka-lité : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live