Faut-il être riche pour avoir une place en EHPAD ?

solidarité
EHPAD 2
Les tarifs de prise en charge en EHPAD explosent et les familles s’endettent pour placer leurs parents. La raison : des tarifs de rattrapage sont entrés en vigueur pour les 3 derniers mois de l’exercice 2019
 
Des familles effondrées et à bout de nerfs, de plus en plus, le coût des Ehpad est une source d’angoisse pour elles. 
Exemple à Palais Royal aux Abymes.
Des familles ont appris en fin d’année dernière qu’elles devaient parfois des milliers d’euros au Centre Hospitalier Gérontologique du Raizet.
Pourquoi ? Parce que des tarifs de rattrapage sont entrés en vigueur pour les 3 derniers mois de l’exercice 2019. Et ces frais d’hébergement en EHPAD ont été sensiblement revus à la hausse.

Peguy Robert Guadeloupe La 1ère

EHPAD Des Roses de Lima
©Guadeloupe La 1ère

Pourtant, les EHPAD et autres structures du genre, sont devenus une nécessité pour les résidants qui les choisissent et pour leur famille. En direct la semaine dernière du tout nouvel EHPAD des "Roses de Lima" à Sainte Rose, l'équipe du "13h en Guadeloupe" a recueilli des témoignages qui illustrent bien cette problématique
©guadeloupe
©guadeloupe
 
En juin 2018, le président de la République s’était engagé à présenter une loi sur la prise en charge du grand âge. Ce « sera un autre grand marqueur social de ce quinquennat, peut-être un des plus importants ». Un engagement réitéré en 2019 par le premier ministre, Edouard Philippe et ponctuée par la promesse de la ministre de la santé Agnès Buzyn qui prévoit de proposer une réforme en la matière au plus tard « début 2020 ». Le texte devrait être débattu au Parlement dés ce premier semestre 2020..
Les Outre-mer en continu
Accéder au live