FÉMININ : quatre Guadeloupéens exposent leurs regards sur la féminité, à travers leurs photos

exposition
Diaspo'Art
©Diaspo'Art
L’expo FÉMININ arrive à son terme à la galerie L’Art s’en mêle. Elle propose la vision de 4 photographes guadeloupéens sur ce concept de féminité. En novembre, Harauld Sextus, Cedrick-Isham Calvados, Elie Babel et Charles Chulem Rousseau seront propulsés sur la scène internationale
Depuis le 23 septembre et jusqu'au 13 octobre 2020, une exposition collective de photographies est proposée, à la galerie "L’art s’en mêle", au Gosier.
Quatre photographes ont uni leur art, pour proposer leur vision du "Féminin". Leurs oeuvres ont été prioritairement dévoilées en Guadeloupe puis, en novembre prochain, elles seront visibles au Carrousel du Louvre, à Paris, du 13 au 15 novembre prochain, à l'occasion de la 9ème édition du FotoFever, la foire internationale dédiée à la découverte et la collection de photographie contemporaine. Un rendez-vous qui fera office de tremplin, pour les membres du Diaspo'Art qui seront aux côtés de confrères Suisses, Japonais, ou encore Italiens.
 

Le "Féminin"

Harauld Sextus, Cedrick-Isham Calvados, Elie Babel, Charles Chulem Rousseau : quatre photographes guadeloupéens, pour quatre visions et quatre regards sur le corps féminin et la féminité, participent donc à cette exposition photographique "Féminin", également à voir sur le site internet www.fotofever.com

Ils ont réalisé des portraits, des rêves éveillés, des suggestions, ou encore des parties de corps. Les quatre photographes nous emmènent en immersion et questionnent leur propre féminité pour répondre à cette question, chacun à sa manière : comment penser le féminin, le regarder, ou encore l'appréhender ?
Les sensibilités sont diverses et les oeuvres variées. Couleurs, flous, noir et blanc... les clichés sont précis, vivants et parfois envoutants. Les regards des modèles féminins sont intenses et questionnent.
Ces oeuvres, aux techniques différentes, sont prises sur le vif, ou mises en scène.
Cette expo est une expression de ce que nous sommes. 

Lana Mayoute, de l’agence Diaspo’Art, qui accompagne ces artistes, nous parle des profils de ces photographes, au micro de Christelle Martial :

Lana Mayoute


Leur participation à la FotoFever 2020, à Paris, est une belle opportunité pour ces artistes. Ce salon international est l’occasion de faire voir leur travail et d’envisager une carrière à l’international. Explications Lana Mayoute :

Lana Mayoute - Fotofever


En images

A (re)voir le reportage de Lise Dolmare et Rodrigue Lami :
©Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live