La Floride rouvre ses activités touristiques le 1er juin, malgré une situation sanitaire préoccupante

coronavirus
Miami
©e-sushi.fr
La Floride va rouvrir ses plages, ses hôtels ses restaurants et ses parcs d’attraction le 1er juin. Pourtant, la situation sanitaire demeure très tendue : quelques 700 nouveaux cas par jour, 50 000 au total depuis le début de l’épidémie et plus de 2 000 morts. La relance économique est privilégiée.
Au mois de février, le taux de chômage en Floride était de 2,8%. En avril, il dépassait les 13%. 1 million et demi de floridiens ont perdu leur emploi à cause de l’épidémie. Pour les autorités de l’état, le très républicain gouverneur De Santis en tête, un proche de Donald Trump, il est donc grand temps de relancer la machine.

Dans un état où le tourisme en général et les parcs d’attractions en particulier constituent le moteur de l’économie, pas question d’attendre plus longtemps. Les autorités ont choisi de laisser passer le week-end du Memorial Day, qui aurait attiré trop de monde sur la côte, mais, les restaurants et les bars d’Ocean drive vont pouvoir rouvrir dans quelques jours, dès ce mercredi.

Quant aux plages, aux hôtels et surtout aux parcs d’attractions, de Miami à Orlando en passant par Fort Lauderdale, ils sont autorisés à reprendre leurs activités à compter de lundi prochain, 1er juin. La décision a été prise vendredi.

Les activités de groupes pour les enfants, y compris les colonies de vacances, sont également autorisées.

Le tout avec des protocoles sanitaires pour l’heure encore assez vagues. La circulation du virus demeure pourtant très active à travers la Floride, surtout dans les zones urbaines, avec en moyenne quelques 700 cas supplémentaires quotidiens ces derniers jours, 50 000 au total depuis le début de l’épidémie et déjà plus de 2 000 morts
Les Outre-mer en continu
Accéder au live