publicité

Les Français sacrés champions du monde d'escrime

L’équipe de France masculine d’épée est devenue championne du monde à Budapest en Hongrie cet après midi.

© Media365
© Media365
  • Christine Dragin
  • Publié le

Les Guadeloupéens Yannick Borel et Daniel Jérent  avec leurs coéquipiers ont battu en finale l’Ukraine 45 touches à 37. Ils confirment ainsi leur titre olympique de 2016. Et préparent leur qualification pour les JO de Tokyo qui auront lieu dans un an.

Un titre qui a fait du bien au moral de Yannick Borel, il n’a terminé que 5ième des individuels alors qu’il était le champion sortant.
Pour Daniel Jérent ce retour en fanfare va lui permettre sans doute d’oublier son année de suspension par l’AFLD, l’agence française de lutte contre le dopage, il n’avait pas donné signe de vie à l’organisme à 3 reprises entre décembre 2017 et mai 2018.

C’est la deuxième médaille d’or pour l’équipe de France d’escrime lors de ces Mondiaux en Hongrie après celle décrochée par Enzo Lefort samedi au fleuret hommes.
Enzo Lefort qui sera de nouveau sur la piste hongroise demain pour la médaille par équipe.

En revanche c’est fini pour les Françaises du fleuret par équipe, aux championnats du Monde d’escrime à Budapest. Les Guadeloupéennes Ysaora Thibus et Anita Blaze et leurs co-équipières Solène Butruille et Pauline Ranvier s’inclinent face aux Américaines,45-43 dans le match pour la médaille de bronze. Médaillées d'argent en 2013, et de bronze en 2014, 2015, 2016 et 2018, les Françaises étaient arrivées en Hongrie avec le statut de numéro 1 mondiales, grâce à leur trois succès en Coupe du monde et leur médaille d'argent aux Championnats d'Europe.
Malheureusement, elle n'ont pas su confirmer leur statut. 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play