France relance : 1,551 milliard d’euros mobilisé Outre-mer, entre 2020 et 2021

finances
France Relance : un an d'engagement dans les Outre-mer
Quels secteurs ont bénéficié du plan France Relance, en Outre-mer ? Quelle enveloppe est revenue à la Guadeloupe ? Retour sur des gros chiffres, communiqués par le ministère des Outre-mer. Au total, 1,551 milliard d’euros a été investi dans les territoires ultramarins, entre 2020 et 2021.

Le Ministère des Outre-Mer a publié le bilan des mesures mises en place, depuis un an, dans les régions ultramarines : plus de 6 milliards d'euros ont été mobilisés, pour les entreprises de nos territoires, en 2020 et 2021. Cette somme correspond plus précisément aux mesures massives d’aide d’urgence aux entreprises : prêt garanti par l’État, fonds de solidarité, activité partielle, reports de charges. Il s'agit donc d'une mobilisation, hors plan de relance.

Le plan France Relance, lui-même, représente une enveloppe de 1,551 milliard d’euros mobilisé Outre-mer, entre 2020 et 2021.

Pour rappel, l’objectif initial, au lancement du plan, était d’au moins 1 milliard pour les territoires ultramarins, dans trois grands volets : écologie et transition énergétique, compétitivité des entreprises et cohésion des territoires.

Quels secteurs ont bénéficié de ce plan ?

Cette somme a été investie sous la forme d'aides à l’embauche, de primes exceptionnelles pour l’apprentissage, de création de postes en contrats aidés, de garantie jeunes, de formations, ou encore de missions de service civique. Voilà pour le volet "emploi et insertion des jeunes", qui bénéficie de la plus grosse enveloppe, dans le cadre de ce plan de relance Outre-mer, soit 311 millions d’euros.

Deuxième volet phare de ce Plan : la baisse des impôts de production. 267 millions d’euros ont été consacrés au soutien des entreprises, pour réduire le poids de la fiscalité sur l’économie. Mesure dont ont profité 15.000 entreprises d’Outre-mer, en majorité des TPE (très petites entreprises) et des PME (petites et moyennes entreprises).

Troisième plus gros volet : la rénovation énergétique des bâtiments, tant des collectivités que des particuliers, notamment des ménages modestes. 247 millions d’euros, au total, y ont été consacrés.

La part du Lion pour La Réunion

Ce milliard et demi d’aides a été réparti entre dix territoires.
La Réunion bénéficie, à elle seule, du tiers de l’enveloppe : 546 millions d’euros. Toujours dans l'océan Indien, Mayotte a eu 94 millions.
Pour ce qui concerne les territoires du bassin Atlantique, la Martinique a reçu 260 millions, la Guadeloupe 238 millions, La Guyane 219 millions, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont obtenu conjointement 43 millions d’euros et Saint-Pierre et Miquelon 12 millions. 
Enfin, les territoires français du Pacifique ont récolté 54 millions pour Wallis et Futuna, 29 millions pour la Polynésie et 26 millions pour la Nouvelle-Calédonie.

En suivant le lien ci-dessous, vous trouverez les détails des chiffres précités :