Génération 2000 : Jonaël Balon, enseignant en devenir

famille
Ces derniers jours nous avons beaucoup parlé de la rentrée scolaire/ L'accent a été mis sur la problématique des professeurs et des jeunes et contractuels en alternance. Nous avons suivi l'un d'eux, Jonaël a 22 ans, encore en master 2, il est affecté au collège Samuel de Gourbeyre/ Eddy Golabkan et Rémy De France l'ont accompagné sur son lieu de travail, au contact de ses élèves////

A 22 ans, Jonaël Balon, étudiant en deuxième année de Master fait ses premiers pas comme professeur de français au collège Richard Samuel, à Gourbeyre. Mais pas encore en tant que titulaire…

C'est un peu stressé mais fier que le jeune homme entame cette expérience professionnelle. 

Et dès la première heure, avant de retrouver ses élèves, passage dans le bureau du principal pour l'apprenti professeur. Un moment apprécié de Jonaël, pour les ultimes conseils prodigués par le chef d’établissement…

Axel Galvani salue la motivation et la détermination de ce contractuel alternant. 

Mener de front les études et avoir un pied à l'étrier pour leur futur métier est pour moi, quelque chose de pertinent. 

Axel Galvani, principal du collège Richard Samuel

Tout au long de cette année scolaire, Jonaël sera accompagné par une tutrice, un professeur expérimenté et formé par le rectorat pour cette nouvelle mission. Pour Nathalie Molinié, tutrice du jeune enseignant et professeur de Lettres, partager son expérience est important, notamment pour "apprendre à gérer sa classe". 

Après une première année de Master, en stage d’observation et de pratique accompagnée, l’appréhension des premiers jours a déjà laissé place, à une certaine confiance en soi…

L'année dernière, j'étais avec une tutrice qui m'a accompagné avec bienveillance. Elle m'a permis d'effectuer des séances de lecture, de langues, avec des élèves en autonomie. C'était une première expérience et cela m'a permis de gagner en confiance, en maturité mais aussi en aisance face aux élèves. 

Jonaël Balon

C'est donc le pas décidé, que le jeune professeur de français est allé à la rencontre de ses premiers élèves. Et tout de suite, le passage de l’étudiant à l’enseignant s'est opéré. 

Pour Jonaël, c'est une évidence, l'alternance lui permet d'enseigner tôt pour mieux se former… Se préparer plus efficacement au concours du CAPES et acquérir les gestes professionnels tout en  appréhendant de façon concrète le métier de professeur.

Cette alternance prend la forme d’un contrat à hauteur d’un tiers temps rémunéré de 865 euros mensuels bruts…

35 contractuels alternants vont ainsi pouvoir bénéficier de cette première expérience dans l’Académie de la Guadeloupe…