Gérard Cotellon, le directeur du CHU dresse un bilan mitigé de la période de confinement en Guadeloupe

coronavirus
Mesures sanitaires à l'entrée du CHU
Mesures sanitaires à l'entrée du CHU ©CHU.
Alors que la sortie de confinement et un retour progressif à la normale s'amorcent, le CHU reste en première ligne dans cette lutte contre le Covid-19. Depuis ce matin le public est de nouveau reçu au sein de cet établissement hospitalier mais plus que jamais, la rigueur sanitaire est de mise
Le Centre Hospitalier Hniversitaire a été la tête de pont de la prise en charge médicale dans l’archipel. Et même si l'heure est au déconfinement, l'établissement de santé reste sur ses gardes. Il a déjà payé un lord tribu durant la crise et se tient prêt à mettre en oeuvre un nouveau plan d'urgence en cas de seconde vague. 
Mesures sanitaires à l'entrée du CHU 2
©CHU.

D'ores et déjà, depuis ce lundi matin, une procédure stricte a été mise en place dès l’accueil, avec masques obligatoires distribution de gel hydro alcoolique, et un point sur les gestes barrière à observer.
Gérard Cotellon, le directeur du CHU, fait un bilan mitigé de cette période qui s’achève. L’hôpital reste en veille sur cette lutte contre le coronavirus.

Gérard Cotellon, le directeur du CHU

Un personnel qui devra poursuivre sa mobilisation pour garantir à la Guadeloupe les moyens de soigner toutes les affections des patients du CHU, COVID19 compris. Pour cette reprise, le CHU a mis en place des dispositifs de sécurité fortes pour protéger les professionnels et les patients du CHU.
Gérard Cotellon, le directeur du CHU de la Guadeloupe.

​​​​​​​Gérard Cotellon, le directeur du CHU de la Guadeloupe.

CHU coronavirus
Ce retour de l’activité hospitalière est important pour la Direction de l’hôpital. Au-delà du Covid 19, de nombreux patients ont négligé le suivi de leur pathologie. il y a aussi la reprogrammation des opérations chirurgicales qui avaient été suspendues, et il y a urgence.
Gérard Cotellon, le directeur du CHU.
 

Gérard Cotellon, le directeur du CHU.


Désormais, après avoir applaudi les personnels de son établissement, le directeur du CHU souhaite surtout que l'observation des gestes barrière et le maintien d'une rigueur sanitaire stricte, évitera aux soignants du CHU d'avoir à faire face à leur mission ordinaire et aussi, à une éventuelle poussée de COVID19. 
CHU Réanimation
La mobilisation des personnels du service de la Réanimation du CHU au plus fort de la crise