Gina Saint-Phor-Bourgeois, nouvelle vice-présidente de la FFHB, en charge de l'Outre-mer

handball
Gina St-Phor-Bourgeois, vice-présidente FFHB
La nouvelle équipe dirigeante de la Fédération française de handball, élue ce samedi 28 novembre 2020, compte une Guadeloupéenne : l'ancienne joueuse du Cygne Noir, ex-inspectrice académique et actuelle prof. d'EPS, Gina Saint-Phor-Bourgeois.
Décidemment l'expertise et le professionnalisme des Guadeloupéen(ne)s sont reconnus, dans le monde du sport national français !
Après Ericka Mérion, nommée responsable des Ultramarins à la Fédération française de Judo, suite à l'élection de la liste dont elle était partie prenante, dimanche 22 novembre 2020, c'est au tour de Gina Saint-Phor-Bourgeois de se voir confier l'Outre-mer, au sein de la Fédération française de handball (FFHB), ce samedi 28 novembre 2020.
 

Un parcours tout azimut, au servire du sport

Gina Saint-Phor-Bourgeois, 59 ans, originaire de la commune de Vieux-Fort, a assumé et assume encore de multiples casquettes, toutes en lien avec le monde du sport.

Pédagogue, elle est actuellement enseignante en éducation physique et sportive (EPS) au lycée « Gerville Réache » de Basse-Terre, après avoir exercé dans plusieurs établissements du second degré de l'Hexagone, puis de Guadeloupe. Le nouvelle élue a aussi occupé les fonctions d'inspectrice pédagogique régionale en EPS, conseiller technique du recteur d'académie.

Madame Saint-Phor est également une sportive. Elle a pratiqué le Handball, à l'école d'abord, puis pendant ses études au CREPS Antilles-Guyane, à la MJC des Abymes, puis à la maison des jeunes de Vieux-Fort et au Cygne Noir de Basse-Terre, club dont elle est toujours licenciée. Un parcours sportif, au niveau régional, qui a forgé son amour pour la discipline, jusqu'à intégrer le conseil d'administration de la ligue guadeloupéenne de handball, de 2008 à 2014.
 

Une élection synonyme d'honneur

Gina Saint-Phor-Bourgeois succède donc à une autre Guadeloupéenne : Jocelyne Mocka-Renier.
La Vieux-Fortaine a été élue, vice-présidente de la fédération française de Handball (FFHB), en charge de l’Outre-mer, sur la liste du nouveau président Philippe Bana, "Handball 2024, jouons collectif", qui a remporté 57,54% des voix, contre les 32,51% et 9,95% revenus aux deux autres listes en présence.
C'est pour son engagement, notamment en faveur de la pratique sportive en milieu scolaire et sa connaissance de l'Outre-mer, qu'elle a été approchée.

Gina Saint-Phor - Vice-Présidente de la FFHB


Le Handball ultra-marin, bien qu’il fournisse des champions aux équipes nationales, peine à faire parler de lui, dans les territoires d’Outre-mer. Gina Saint-Phor-Bourgeois va donc s’atteler à faire entrer ce sport dans les écoles, dès le 1er degré, via l'USEP, puis dans le second degré, par l'intermédiaire de l'UNSS et avec la collaboration de la fédération sportive universitaire.
Reste à passer l’obstacle du manque de gymnases adaptés…   

Gina Saint-Phor - Le hand en Outre-mer 


A noter que les élus du bureau de la FFHB sont tous des bénévoles ; des passionnés, donc, prêts à donner de leur personne, pour faire évoluer la discipline, sur tout le territoire national.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live