publicité

Le gouvernement demande aux banques de baisser leurs tarifs en Outremer

Une bonne nouvelle pour les clients des banques outre-mer. Le gouvernement souhaite une baisse des tarifs bancaires. Les banques se sont engagées à plafonné leur agios

© France INFO
© France INFO
  • Guadeloupe .1
  • Publié le
Les banques s'engagent à plafonner à 200 euros par an les frais d'incident, les Agios, pour les clients les plus fragiles. Elles promettent aussi de promouvoir davantage l’offre bancaire spécifique.
Les établissements bancaires ont répondu à la demande pressante de Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, lundi dernier. Une bonne nouvelle pour les outre-mer, sachant que les frais bancaires y sont les plus élevés.

Alex Léveillé La 1ère

Les clients français, dont 60 % dépassent tous les ans leur découvert autorisé, pourront bénéficier des mesures préventives des banques, afin d’éviter que leur compte vire au rouge, entraînant des frais d'incidents de paiement.

En avril dernier, dans son observatoire semestriel des tarifs bancaires aux particuliers dans les DOM et la collectivité de Saint-Pierre, l’IEDOM avait constaté une légère diminution des tarifs moyens. Ce repli était déjà lié au frais de tenue de compte. Des frais qui sont passés sous la barre des 20 euros, et s’établissaient alors à 19,23 euros par an en Outre-mer, en avril 2018 (contre 20,13€ en octobre 2017).
Pour l’IEDOM, cette diminution pouvait s’expliquer par « une baisse effective des tarifs dans une ou plusieurs banques, mais aussi de la migration des clients vers des établissements moins onéreux (La Banque Postale et le Crédit Agricole de la Réunion, notamment) ».
L’IEDOM avait aussi relevé des disparités entre les départements d’outre-mer. « Par exemple, une carte à débit différé coûte 45,33 euros à la Martinique, contre 43,54 euros à la Réunion. Côté assurance des moyens de paiement, les Guadeloupéens doivent s’acquitter de 25,82 euros par an, contre 23,61euros pour les Mahorais ».
L’annonce du gouvernement sur les tarifs bancaires est donc une bonne nouvelle pour l’Outre-mer.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play