Pointe-à-Pitre accueillera la fondation Maryse Condé en 2023

culture créole pointe-à-pitre
Maryse Condé ok
©Claire Garate
Le Pavillon de la Ville à Pointe-à-Pitre va accueillir la fondation Maryse Condé, qui va faire vivre l’œuvre de l’écrivaine, avec un accès au fonds documentaire détenu par la médiathèque Caraïbes de Basse-Terre.

La délibération a été votée mardi dernier, en conseil municipal. La commune de Pointe-à-Pitre a décidé de mettre à disposition de la fondation Maryse Condé, une aile du Pavillon de la Ville. Le bâtiment va donc accueillir la fondation qui pourra y organiser des évènements autour de l’œuvre de l’écrivaine guadeloupéenne. Une convention signée avec le Conseil départemental va donner accès au fonds documentaire Maryse Condé, détenu par la Médiathèque Caraïbes à Basse-Terre.

Le Pavillon de la Ville, berceau de la pensée condéenne 

Parce que Pointe-à-Pitre fait partie intégrante de ses œuvres. Il était normal que la ville de naissance de cette immense écrivaine lui accorde la place qu’elle mérite. Désormais, le berceau de la pensée condéenne sera ancré au Pavillon de la Ville à Pointe-à-Pitre. Dans une délibération, la ville labellisée Art et histoire accorde une large moitié de l’édifice à la fondation Maryse Condé. Une fondation qui fera vivre en cœur de ville l’œuvre de Maryse Condé. Après quelques travaux sous l’égide d’un architecte des bâtiments de France, c’est toute une partie du Pavillon classé qui sera consacrée à l’écrivaine guadeloupéenne. Organisation d’expositions, de conférences, de colloques, invitation d’écrivains étrangers, ce lieu aura pour mission de faire vivre l’œuvre de Condé. Enrichie par le fonds documentaire de la Médiathèque Caraïbe, le site pourra être ouvert aux chercheurs, aux étudiants, désireux de consulter des documents.

Un fonds Maryse Condé destiné aux bibliothécaires conservateurs

Avec cette décision, prise par le Conseil municipal, la Ville s’affirme dans sa réputation de ville universitaire, le Fonds Maryse Condé ne sera pas accessible à tous, ce sont des bibliothécaires conservateurs qui auront la charge de le gérer et de le faire vivre en fonction des demandes. Cette mise à disposition d’un bâtiment classé par la ville démontre l’attachement de Pointe-à-Pitre à une œuvre littéraire qui fait partie de son patrimoine. Un patrimoine immatériel qu’il fallait absolument préserver et valoriser.

L’installation définitive de la fondation Maryse Condé au Pavillon de la Ville, devrait intervenir au début de l’année 2023.