Deux touristes imprudents, une femme enceinte et son père, échappent à la noyade, à l'Anse à l'Eau

pompiers saint-françois
Anse à l'eau à Saint-François
©Google maps

Ils se sont aventurés au-delà de la barrière protectrice de corail, sur la plage de l'Anse à l'Eau, à Saint-François, en pleine houle. Deux touristes Belges ont été secourus de justesse, par hélitreuillage, cet après-midi.

Quatre touristes Belges ont profité de ce vendredi 1er janvier 2021, pour aller se baigner sur la plage, d'une beauté sauvage, de l'Anse à l'Eau, à Saint-François.
Mais trois d'entre eux se sont aventurés au-delà de la barrière de corail, qui protège ce lieu de baignade... et ils auraient pu bien mal commencer cette nouvelle année !

Deux de ces baigneurs ont finalement pu rejoindre la rive, tandis que les deux autres sont restés coincés en mer. L'alerte a été lancée, aux sauveteurs, à 16h37.

Les deux personnes en difficulté étaient un père, âgé de 60 ans et sa fille de 29 ans, enceinte de 5 mois.
Tous deux ont finalement pu être hélitreuillés, par l'hélicoptère Dragon 971 et une unité de sauveteurs spécialisés héliportés (USSH).
Ils ont été laissés à la charge du véhicule de secours et d'assistance aux victimes (VSAV) des six sapeurs-pompiers présents sur place, pour un bilan de santé.

Ce comportement imprudent, de la part de personnes semble-t-il non expérimentées, aurait pu ternir le premier jour de cette année 2021, en Guadeloupe. Gageons que chacun saura adapter son comportement aux éléments, désormais.

Aujourd'hui, la mer était agitée et la houle provoquait des creux d'environ 2 mètres, selon le service départemental d'incendie et de secours (SDIS).

 

 

 

 

 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live