Guadeloupe : Retour progressif à l'école

éducation
REPRISE DES COURS
Après deux mois de grève, les établissements scolaires ont partiellement rouvert ce vendredi. Les syndicats de l'Éducation FSU, SPEG, UNSA ont obtenu le gel des suppressions de postes en attendant la venue d'une mission de l'inspection générale. 

Le grand ménage

La sonnerie a de nouveau retenti au lycée Charles Coeffin à Baie-Mahault. Au lendemain de la rencontre des sept parlementaires guadeloupéens au ministère de l'Éducation Nationale, le personnel est revenu dans l'établissement scolaire pour la reprise des cours. Certaines écoles ont pu accueillir les élèves. Depuis hier, à grand jet d'eau quelques établissements ont été nettoyés, d'autres attendront lundi pour faire leur rentrée des classes.
 
Christian Louis, Proviseur Lycée Charles Coeffin Baie-Mahault
©guadeloupe
Au lycée Charles Coeffin, pour les élèves, il était temps de reprendre les cours.

 Danaëlle, élève 1ère STT2D Lycée Charles Coeffin
©guadeloupe

Au lycée de Baimbridge aussi, les élèves ont été invités à revenir à l'école.
©guadeloupe


Des mesures pour rattraper le programme

 Jean Dartron, proviseur Lycée polyvalent Baimbridge
©guadeloupe

Au lycée Charles Coeffin également, "l'établissement sera ouvert durant la première semaine des vacances de Carnaval, la première semaine de Pâques. Par ailleurs des collègues vont se mettre d'accord pour le samedi matin et le mercredi après-midi pour des devoirs communs", a expliqué Christian Louis, Proviseur du Lycée Charles Coeffin.

Le mouvement est donc suspendu, la procédure de suppression de 72 postes a été arrêtée. Une mission de l'inspection générale est annoncée en Guadeloupe. La FSU doit encore être reçue ce lundi au ministère de l'Éducation Nationale pour le projet de réfrome des retraites et les avantages des enseignants Outremer que les représentants craignent de perdre.

Ce vendredi, les écoles en très grande majorité ont rouvert, 8% pour le second degré étaient fermés, selon le Rectorat