guadeloupe
info locale

Guadeloupe : un salon pour résoudre le problème des sargasses

environnement
Porte d'enfer "épongée" par les sargasses 1
©E. Stimpfling
Le SARG’EXPO premier salon novateur, permettant de valoriser les techniques de prévisions des algues sargasses, la collecte et la surveillance des échouages se deroulera au World Trade center du 24 au 26 Octobre 2019. Le rendez-vous est pris pour des solutions innovantes et fiables.
 
C'est l'occasion de mobiliser les acteurs nationaux et internationaux afin d’éradiquer cette invasion d’algues qui envahissent les côtes de la caraïbe et empoisonnent la vie des guadeloupéens.
Le premier salon international des technologies de gestion des algues sargasses(SARG'EXPO) va permettre aux entreprises d’exposer leurs savoir-faire mais surtout de proposer des solutions audacieuses afin de pallier ce fléau environnemental.

Cet événement est organisé par la Région Guadeloupe, en partenariat avec la SEM Patrimoniale Guadeloupe, et avec l’appui technique de l’ADEME.Une possibilité de valoriser les entreprises caribéennes et guadeloupéennes à la pointe de la technologie.

Télédétection satellitaire, collecte à terre ou en proche-côtier et en mer , compostage, extraction de molécules d’intérêt (cosmétique et agroalimentaire ...) sont des compétences recommandées pour cette exposition.D'autant plus qu'au même moment se tiendra une autre conférence internationale sur les algues sargasses.Il y a de quoi travailler d'arrache-pied !

Une vingtaine d’exposants provenant de toute la Caraïbe, ont manifesté leur engouement pour cet évènement (les territoires de la Martinique, Guadeloupe, Guyane, France hexagonale, mais aussi Etats-Unis, Belize, République Dominicaine, Sainte-Lucie). Les exposants vont  bénéficier d’une installation gratuite dans la limite des places disponibles.
Les candidatures doivent s’effectuer par mail à : sargexpo2019@semprg.fr avant le 16 septembre 2019.
Les informations sont accessibles sur :https://www.sargexpo.fr/

A voir le reportage de Jacky Massicot et Olivier Duflo sur l'éfficacité d'un barrage anti-sargasse et les explications de Sylvie Gustave Dit Duflo, vice présidente du Conseil Régional, invitée du JT présentée par Laetitia Broulhet :
©guadeloupe

 
Les algues sargasses
Ces algues brunes, qui s'échouent en masse sur les côtes, rejettent des gaz toxiques qui menacent la population. Des habitants inquiets de la prolifération des algues doivent supporter des odeurs nauséabondes et extrêmement gênantes, d’autant plus que ces gaz, inhalés sur une longue durée, présentent des risques importants pour la santé humaine.
Une situation tout aussi catastrophique pour l’économie du tourisme local mais aussi l’écologie. Des méthodes fleurissent,  l’association «STOP aux Sargasses » s’est par exemple équipée d’un bateau , capable d’aspirer les plantes, les broyer, puis les rejeter en mer. Procédé jugé encore peu efficace.
 
Publicité