Les Guadeloupéens fiers de Maryse Condé

livres
Maryse Condé en Guadeloupe
Elle a dédié son prix Nobel de littérature à son mari, sa famille, à la Guadeloupe et à tous ceux qui la lisent... Et ils sont nombreux... A travers le monde, mais surtout sur son île natale. 
Ce prix alternatif est le fruit d'intellectuels qui n'ont pas souhaité qu'il n'y ait pas de prix Nobel de littérature, cette année. Les internautes ont également voté et c'est finalement Maryse Condé, pour l'ensemble de son œuvre qui est primée. Une distinction qui fait la fierté du monde littéraire local et des lecteurs guadeloupéens.
 

Un prix prestigieux 

C'est la bonne nouvelle de la journée... L'écrivaine guadeloupéenne, Maryse Condé, après plusieurs mois de campagne obtient le prix Nobel alternatif de littérature, décerné par la Nouvelle Académie, lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Stockholm, en Suède, ce vendredi 12 octobre. Cette distinction est née de la volonté d'un collectif d'intellectuels suédois d'honorer un écrivain en 2018, malgré la décision du comité Nobel de ne pas attribuer de prix, cette année. 
Et c'est avec beaucoup de fierté et de bonheur que l'écrivaine a accueilli sa récompense. Elle qui voulait que l'on parle de la Guadeloupe, à travers le monde, et non pas uniquement lors de catastrophes naturelles.

Réaction de Maryse Condé

 

La classe politique félicite Maryse Condé

Les réactions et félicitations pleuvent... Ce prix vient couronner l'oeuvre d'une des plus grandes écrivaines de notre île, de la Caraïbe. 
Le Président de Région, Ary Chalus, Josette Borel-Lincertin, la présidente du Conseil départemental, Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, où est née Maryse Condé et Eric Jalton, maire des Abymes, n'ont pas manqué d'adresser leurs félicitations à Maryse Condé. Ainsi que l'ancienne ministre Christiane Taubira.  

Un deuxième Guadeloupéen honoré

Après Saint-John Perse, en 1960, c'est le deuxième auteur guadeloupéen a recevoir une telle distinction. Une immense fierté pour tous les Guadeloupéens. Maryse Condé a d'ailleurs dédié son prix à la Guadeloupe et aux Guadeloupéens. Son île à laquelle elle a toujours été farouchement attachée. 
Un attachement que la population lui rend bien. 
©guadeloupe
Mais les Américains connaissent également l'auteure. Et ils étaient nombreux à saluer son prix, sur les réseaux sociaux. Maryse Condé a enseigné dans plusieurs universités américaines, dont Columbia, la prestigieuse université faisant partie de l'Ivy league, parmi les plus anciens et plus sélectifs établissements des Etats-Unis.  Traduction : Moi Tituba, est l'un des livres les plus mémorables que j'ai lu. Félicitations à Maryse Condé.

L'écrivaine ira à Stockholm pour récupérer sa récompense, le 9 décembre prochain. Et ensuite, elle l'a déjà annoncé, elle viendra en Guadeloupe, pour partager avec les Guadeloupéens, son prix Nobel alternatif de littérature.