Guy Losbar à la rencontre des hauts personnages de la République et de LREM

département
Guy Losbar en compagnie d'Emmanuel Macron
Le président du Département en présence du Président de la République
Le président du Département a rencontré Emmanuel Macron, le président de la République. Une entrevue qui a eu lieu hier, au Palais de l’Elysée mais qui ne semble pas être dans le halo de la gouvernance concertée avec le président de Région. Guy Losbar est allé frapper tout seul aux portes de Paris

Dans cette tournée il y a la forme et le fond. Dans la forme, le président du Département souligne que le Chef de l’Etat a pris le temps de cette rencontre, malgré la grave crise internationale avec la Russie. Une manière de saluer l’écoute d’Emmanuel Macron, souvent accusé de ne pas s’attarder aux doléances des outre-mer, et de la Guadeloupe particulièrement.
La forme c’est aussi la rencontre tout au long de ces jours des principaux piliers du système de la majorité présidentielle. Le point d’orgue a été l’Elysée, ce lundi, mais la semaine dernière déjà, le président du département s’est entretenu avec Richard Ferrand, le président de l’Assemblée Nationale, et Christophe Castaner, le président du groupe en marche au Palais Bourbon. Ce sont les clefs de voutes des parlementaires de LREM.

Sur le fond, Guy Losbar a plaidé pour les solutions proposées par les élus guadeloupéens « unis » face à la crise sociale et sociétale que l’archipel affronte depuis plusieurs mois déjà.
Des propositions qui ne concernent pas l’obligation vaccinale des soignants. Le président du Département plaide pour un report de l’application du pass vaccinal. Initialement prévue par le préfet le 07 mars, Guy Losbar demande au Président un report sine die en fonction de l’évolution de l’épidémie. L’hexagone envisage d'ailleurs un abandon de ce pass.
Enfin sur le fond plus politique, fidèle à sa doctrine, le président du GUSR, a abordé avec le Chef de l’Etat un renouveau des relations de partenariale plus que de tutelle entre Paris et la Guadeloupe. 
Il a d'ailleurs veillé à ne pas rencontrer que ce seul camp de la sphère politique française puisqu'à son programme il y avait aussi un entretien avec le Président du Sénat, le Républicain Gérard Larcher.

Losbar et Larcher
Le président du Département et le président du Sénat

Pour autant, et même si les résultats d'un tel parcours parisien ne manqueront pas de rejaillir sur toute la Guadeloupe, justifiant l'initiative de l'Exécutif départemental, rien ne dit qu'elle ait été le fruit d'une concertation préalable entre Guy Losbar et Ary Chalus. Guy Losbar qui pourra toujours invoqué sa qualité de président du GUSR, le parti prédominant en Guadeloupe sur lequel LREM pourrait avoir à s'appuyer pour les deux prochaines campagnes électorales.