Les habitants de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin subissent de plein fouet les effets d'Irma

cyclones
Irma sur Saint Barthélemy
Depuis le lever du jour, les îles de Saint Barthélemy et de Saint Martin sont dans la tourmente. Le cyclone Irma s'est abattu sur les deux îles provoquant d'importants dégâts et surtout, une population livrée à elle-même et désemparée.
Les communications sont difficiles mais les témoignages commencent à arriver.
Ils font tous état de toitures arrachées, de bâteaux détruits, de maisons éventrées... Beaucoup d'habitants ont beaucoup de mal à trouver dans leurs habitations des pièces protégées pour se mettre à l'abri.
©guadeloupe

Après Saint-Barthélemy, Saint-Martin connait la période de l'oeil du cyclone, une courte période d'accalmie qui est suivie d'un renforcement des vents qui s'avèrent alors particulièrement dangereux. C'est d'ailleurs ce regain de vents que Saint-Barthélemy connait en ce moment. 
©guadeloupe

Difficile pour l'instant d'évaluer les dégâts, d'autant que les témoignages laissent entendre que les deux îles ont été fortement impactées.
saint barth

Le PC Orsec de la Préfecture déléguée a lui-même dû déménager à plusieurs reprises, les locaux qu'il occupait ayant été touchés par les effets du cyclone.
Il faudra donc attendre les prochaines heures et les premières reconnaissances des services de sécurité pour évaluer le bilan du passage d'Irma sur les Îles du Nord. 
Saint Martin
L'hôtel Plaza

 

Bilan fait par la Préfecture à 8h00 ce mercredi 6 septembre 2017

SAINT-BARTHELEMY :

> La Caserne des sapeurs pompiers est inondée sous 1m d’eau, les engins sont hors service, le
personnel est réfugié à l’étage.

> Nombreux dégâts aux habitations (toitures envolées)

> Black-out électrique total, centrale EDF inutilisable.

SAINT-MARTIN :

> La Préfecture est en partie détruite. La préfète et 23 personnes se sont réfugiées dans une pièce
bétonnée.

> La caserne  des pompiers est sinistrée.

> EDF : Black-out depuis 6h ce matin.

> Gendarmerie : Plusieurs toitures envolées.

Dans  ces  deux  îles,  la  préfecture  ne  dispose  pas  encore  d’informations  sur  le  nombre 
de personnes blessées.