Haïti possède le taux de vaccination le plus faible des Caraïbes et d'Amérique latine

océan atlantique
Homme recevant une dose du vaccin Moderna, Haïti
Homme recevant une dose du vaccin Moderna, à l'hôpital universitaire de la Paix, à Port-au-Prince, Haïti, le 17 juillet 2021. ©AP/Matias Delacroix
En proie à l'insécurité et la pauvreté, la vaccination n'est pas au centre des préoccupations des Haïtiens… Elle est d'ailleurs quasiment à l’arrêt. L'organisation panaméricaine de la Santé entend y remédier.

L’organisation panaméricaine de la Santé vient de détailler la situation dans le pays lors de sa conférence de presse hebdomadaire à Washington. Elle a déclaré faire tout ce qui est en son pouvoir pour accélérer la vaccination dans la Grande région et donc singulièrement en Haïti. 

72 millions de vaccins livrés dans toute la région Caraïbes et Amérique Latine et 55% des populations de la zone désormais vaccinées. 

Dans 20 pays, l’organisation mondiale de la Santé est encore loin de son objectif de 40%, mais elle estime qu’elle pourra l’atteindre d’ici la fin de l’année. Sauf pour 6 d’entre eux : Sainte Lucie, la Jamaïque, Saint Vincent et les Grenadines notamment… 

Mais c’est en Haïti que la situation est la plus préoccupante pour l’Organisation mondiale de la Santé. Moins d’1% de la population dispose d’un schéma vaccinal complet et à peine plus d’1% a reçu une injection. 
Le ministère de la Santé reconnaît un véritable échec.
Plusieurs centaines de milliers de doses non utilisées et arrivées à péremption ont même déjà dû être renvoyées.

Difficile aujourd’hui de connaître l’état des lieux de l’épidémie dans la première République noire. En effet, très peu de tests de dépistage sont réalisés, ce qui empêche toute estimation statistique significative.

Une seule certitude, le bilan est largement sous-estimé sur cette partie d’Hispaniola d’autant que les mesures pour éviter la propagation du SARS Cov 2 (masque distanciation physique, lavage des mains, vaccination) sont totalement négligées. Selon une enquête Safitek research, 76% des Haïtiens refuseraient de se faire vacciner.