Il faut sauver la Mutuelle Mare-Gaillard

solidarité
Mutuelle Mare-Gaillard
Un « kolektif pou sové é dévlopé Magaya » est né. Ce collectif craint que la mutuelle ne soit absorbée par un groupe mutualiste national. Un avis contesté par le président de la Mutuelle Mare Gaillard

 
Le « kolektif pou sové é dévlopé Magaya » (KSDM) a été présenté lors d’une conférence de presse hier à Pointe-à-Pitre. Il a vu le jour pour informer les adhérents et sympathisants ainsi que les populations des Antilles-Guyane sur la situation de la mutuelle.
Une mutuelle qui existe depuis 87 ans. Nos aïeux, nos grands-parents, nos parents ont été acteurs et témoins de son histoire, explique le collectif. 
Mutuelle Mare-Gaillard 2

Ancré dans le paysage mutualiste économique, social et sportif de nos territoires, elle fait la fierté des antillo-guyanais, selon le collectif. Il considère que la situation actuelle de la MMG est inquiétante et dénonce la convention de délégation de gestion signée avec « Harmonie Mutuelle » à l’échelon national. Le collectif craint tout simplement que la Mutuelle Mare-Gaillard, sur le déclin depuis quelques années, soit absorbée.
Jean-Claude Malo, président du kolektif

Jean-Claude Malo, président du kolektif


Guy Cazimir, le président de la  Mutuelle Mare-Gaillard, veut rétablir la vérité et rassurer ses adhérents et la population. Il n’y a ni absorption ni fusion prévue par Harmonie Mutuelle affiliée au groupe VYV, selon lui. Cette question n’est pas d’actualité. Depuis, quelques jours un représentant d’Harmonie Mutuelle, est certes en Guadeloupe mais c’est pour accompagner la MMG dans sa mise en conformité.
Guy Cazimir, président de la  Mutuelle Mare-Gaillard 

Guy Cazimir, le président de la  Mutuelle Mare-Gaillard,

 
Mutuelle Mare-Gaillard 3