Il veut renforcer les liens entre la République dominicaine et les Antilles françaises

culture créole
Miguel Puello
©Miguel Puello

Miguel Puello est candidat à l’élection du defensor del pueblo dominicain, chargé de prendre la parole quand les droits humains sont bafoués. Son projet : renforcer les liens entre la République dominicaine et les Antilles françaises.

Défendre, préserver et mettre en avant les citoyens. Telles sont les missions du defensor del pueblo (ou défenseur du peuple), un citoyen élu par les députés puis les sénateurs dominicains. Sa mission principale : lutter pour la préservation des droits humains et des droits fondamentaux des citoyens qui apparaissent dans la constitution dominicaine. Indépendant du gouvernement, il traite les réclamations présentées par les administrés ou les citoyens. Il est neutre politiquement mais peut émettre des critiques et des recommandations.

Etablir des relations bilatérales et interculturelles entre les Antilles françaises et la République dominicaine

Actuellement en République dominicaine, un processus de sélection du nouveau défenseur du peuple est en cours. Miguel Puello, avocat, est l’un des 43 candidats présélectionnés et est même le participant en tête. Et son programme est bien rôdé. Son projet : établir des relations bilatérales et interculturelles entre les Antilles françaises et la République dominicaine.

Si j'étais élu, je visiterais les îles françaises les plus proches c’est-à-dire la Guadeloupe et la Martinique puis directement la France pour en connaître un peu plus sur les lois françaises.

Miguel Puello

 

Comme la Guadeloupe et la Martinique sont des îles françaises basées dans la Caraïbe, Miguel Puello, pense qu’il est très important de venir établir des liens entre les institutions culturelles. "Elles sont proches territorialement mais en même temps éloignées par la langue. La première chose que je ferais si j’étais élu, c'est un lien entre les deux pays au niveau culturel et institutionnel. Je mettrais également en place des séminaires avec les dominicains installés dans les Antilles françaises qui en ont besoin", explique le candidat.

Le futur defensor del pueblo ainsi que ses assistants et ses adjoints devraient être élus d'ici une vingtaine de jours.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live