guadeloupe
info locale

Il y a 15 ans la terre tremblait aux Saintes

risque séismes
Nouvelle église de Terre de Bas
Le nouveau clocher inauguré en 2006
La semaine SISMIK qui se tient en ce moment met à proft le quinzième anniversaire du séisme du 21 novembre 2004 pour accentuer son message sur la nécessité d'être prêt à l'éventualité sismique. Un anniversaire source de beaucoup d'émotions à Terre de Bas
Si les deux iles principales de l'archipel des Saintes ont particulièrement ressenti ce séisme du 21 novembre 2004, Terre de Bas aura été celle qui en a payé le plus lourd tribu. L'île avait été défigurée et surtout, pendant longtemps, ses habitants ont vécu dans l'appréhension d'un nouveau séisme, les répliques qui avaient suivi pendant longtemps le premier séisme avait alors créé une véritable psychose.
Séisme de 2004
2004 à Terre de Bas
VOIR : Archives d'Outre-mer - 2004 : Les Saintes secouées par un séisme de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter
15 ans plus tard, les stigmates ont disparu. Plusieurs bâtiments ont été reconstruits et surtout, les normes anti-sismiques font désormais partie de l'ordinaire des Saintois.
©guadeloupe
Mais les organisateurs de la semaine SISMIK aimeraient bien que tous les Guadeloupéens soient aussi attentifs que les Saintois au risque sismique sans avoir à passer par l'épreuve qui a été la leur en 2004.
©guadeloupe
En ce sens, une conférence grand public sur la sismicité des Petites Antilles était organisée par la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL), l’Observatoire Volcanologique et Sismique de Guadeloupe (OVSG) et l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP) ce jeudi sur le Campus de Fouillole, à l’amphi Recherche sur le site de l’Université des Antilles : «Comprende la sismicité des Petites Antilles : les chercheurs mis au défi » avec Pascal Bernard(*). (*)Pascal Bernard est physicien à l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP). Aux Antilles, il est responsable de projets de développement et recherche en sismologie (projet PREST-Interreg ; sismomètres optiques sous-marins aux Saintes etc).
Pascal Bernard est également connu pour son travail de vulgarisation scientifique sur les tremblements de terre. Il a notamment publié en 2017 l’ouvrage : Pourquoi la terre tremble ? (éd. Belin).
Publicité