guadeloupe
info locale

Il y a 29 ans, le cyclone Hugo ravageait la Guadeloupe

cyclones
Hugo 1989  2
Les Guadeloupéens s'en souviennent... Et ceux qui n'étaient pas nés à cette époque en ont entendu parler... Le 16 septembre 1989, en fin de journée, les premiers effets se faisaient sentir... Dans la nuit, le cyclone Hugo frappait de plein fouet la Guadeloupe.
En 2018, la référence pour beaucoup, quand on parle de cyclone mémorable est l'ouragan Irma. Irma et ses scènes de désolation à Saint-Martin et Saint-Barth est le phénomène le plus puissant jamais enregistré dans l'Atlantique nord.
Pour d'autres, plus âgés, le cyclone de 1928 reste dans les annales. Plus de 1 3000 personnes avaient perdu la vie; à l'époque. 
Enfin, de nombreux Guadeloupéens se souviennent encore de Hugo. Ce terrible cyclone qui, en 1989, avait fait de nombreux dégâts et plusieurs morts chez nous. 
 

Hugo le Terrible

Hugo fut l'un des plus violents cyclones tropicaux qu'aient connu les Antilles depuis que des observations scientifiques sont réalisées. Il naît onde tropicale, au large de la côte africaine, le 9 septembre, puis devient tempête tropicale le 11 et prend la direction des Antilles. Dés le 13, il est classé ouragan et quand il arrive sur la Guadeloupe, il a atteint son intensité maximale et est désormais un ouragan de catégorie 5, le maximum répertorié sur l'échelle Saffir-Simpson.
Le soleil brille durant la journée de ce 16 septembre 1989 en Guadeloupe. Difficile de s'imaginer que quelques heures plus tard, durant la nuit, s'abattraient sur l'archipel des rafales de plus de 300 km/h et des pluies soutenues... Des effets qui engendreront des dégâts considérables. 
Ouragan Hugo
Après le passage d'Hugo le Terrible, la Guadeloupe se réveille sonnée et complètement défigurée... 
Ouragan Hugo
Une habitante de Pointre-à-Pitre regarde les dégâts le 19 octobre 1989, provoqués par le passage du cyclone "Hugo" sur la place de la Victoire. ©GERARD FOUET / AFP
25 000 personnes se retrouvent sans abri... 35 000 sont sinistrées, 107 sont blessées.
 Le quartier de Boissard détruit par Hugo.
Maisons ravagées par Hugo, dans le quartier de Boissard. ©GUADELOUPE 1ÈRE /
Hugo a causé directement entre sept et onze décès selon différentes sources, dont un rapport de Météo-France. Neuf autres personnes ont péri, dans l'écrasement d'un hélicoptère de secours super Puma SA-330, deux jours après le passage du cyclone, au large de La Désirade.
 L’impact d’Hugo sur la Désirade.
Les maisons en bois de l'île de la Désirade n’ont pas résisté aux vents d’Hugo. ©GUADELOUPE LA 1ÈRE /

L'économie à terre

Le paysage est méconnaissable... 60 % de la récolte de canne à sucre, 100 % de la récolte de bananes sont ravagées, causant pour 466 millions de francs (1989) de dommages et 152 millions de dommages à l'industrie hôtelière.
Le secteur de la pêche a été sinistré à 100 %, les cultures vivrières et maraîchères à 85 %. Le coût total des réparations s'élèvera à plus de 4 milliards de francs (1989) soit près de 610 millions d'euros.
Et Hugo continue sur sa lancée...
Cyclone Hugo
L'ouragan Hugo quelques heures après son passage sur la Guadeloupe ©NOAA
Dans toute la Caraïbe, l'ouragan Hugo aura fait près de 107 morts. 

Le récit de ce phénomène par Steeve Prudent : 

Steeve Prudent/ micro 1ère 25 ans cyclone hugo

Images d'époque :
©guadeloupe
©guadeloupe
Publicité