Illettrisme : les orthophonistes à l'écoute des tout petits

éducation
Les orthophonistes prônent la prévention de l'illettrisme dès la naissance
Les orthophonistes prônent la prévention de l'illettrisme dès la naissance ©Daniel Quérin
Communiquer et lire sont des armes indispensables pour s’insérer dans la société et la vie active. La lutte contre l'illettrisme est donc une priorité nationale. A l'occasion de la journée de prévention "1 bébé, 1 livre", hier, les orthophonistes ont rencontré des familles, pour insister sur l'importance de la lecture pour les enfants, dès leurs premiers mois.

C’était hier (jeudi 17 novembre 2022) la 10ème édition de la Journée nationale de prévention "1 bébé, 1 livre", à l’initiative des orthophonistes. La profession entendait, par cette action contribuer à la lutte contre l’illettrisme ; ce, aux côtés des familles.
Il est question de promouvoir la lecture, les échanges verbaux et les interactions de toutes sortes, avec les tout petits, dès la naissance, afin de prévenir des difficultés ultérieures.

28% des 18/20 ans éprouvent des difficultés à lire ; 7% des 18/65 ans sont confrontés aux mêmes difficultés, en France, selon les chiffres de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI). Le parcours de vie de ces personnes est jalonné d’échec scolaire, d’exclusion sociale, d’illectronisme et, donc, de difficultés à être autonomes quelques-soient les démarches à effectuer, notamment administratives.

L’apprentissage de la lecture et de l’écriture doit être précédé par des interactions, entre le bébé et son entourage. Si le nourrisson communique par des regards, des sourires, des pleurs et des sons de bouche, il est aussi très réceptif aux paroles qui lui sont adressées. Il développe ainsi ses capacités de communication, d’expression et de compréhension.
D’où le combat des orthophonistes en faveur de la prévention des troubles du langage, dès la naissance.

A VOIR AUSSI/
Marie-Lyne Plaisir et Daniel Quérin ont suivi des consultations d’orthophonistes, lors desquelles ces professionnelles encouragent des temps de parole, d’échange et de lecture en famille. Dans ce cadre, les médiathèques et bibliothèques sont des mines d’or.

Illettrisme : les orthophonistes à l'écoute des plus petits ©Marie-Lyne Plaisir et Daniel Quérin - Guadeloupe La 1ère

(Montage : Jean-Luc Elisée – Mixage : Teddy Artis)