L'importateur CMA-CGM assure la continuité de l'approvisionnement alimentaire

coronavirus
Baptisé au Havre, le porte-conteneurs Kerguelen symbolise l’attachement de la CMA-CGM aux Outre-mer
Les portiques du port du Havre ont chargé l'arrière du porte-conteneurs le CMA-CGM Kerguelen. ©LP
Depuis le début du confinement, il y a une semaine, les Guadeloupéens ont pu s'approvisionne en produits alimentaires. Mais alors qu'il est question de la prolongation de cette disposition, pour lutter contre le Covid-19, les produits frais vont-ils continuer à arriver ? Oui, assure la CMA-CGM.
 

Les besoins

Les agriculteurs et pêcheurs Guadeloupéens n'ont pas céssé totalement leurs activités ; ils procurent encore des fruits et légumes frais et du poisson, à la population.
Mais on peut légitimement se demander si les denrées importées vont continuer d'être acheminées jusqu'à notre archipel, particulièrement les produts dits de première nécessité : lait, riz, pâtes, ou encore les conserves, les céréales et les produits hygiéniques et d'entretien.

Nous savons que, du fait du confinement et son éventuelle prolongation, mais aussi de la fermeture des restaurants, la consommation des ménages a considérablement augmenté, chez nous.
Or, avant cette crise, nous étions déjà dépendants de l’extérieur, à 75 % pour ce qui concerne les produits agroalimentaires, dont 100% pour le lait, 60% pour le poisson et 70% pour la viande.
 

La continuité de l'approvisionnement

Il n'y a pas d'inquiétude à avoir, quant à la continuité de l'approvisionnement, selon la Compagnie maritime d'affrètement - Compagnie générale maritime. La CMA-CGM, qui transporte la quasi-totalité des produits précités, entre l'extérieur et la Guadeloupe, se veut rassurante. Toutes les mesures logistiques et de protection des employés, face au coronavirus, ont été prises pour la continuité du trafic, entre la France hexagonale et les Antilles. Idem, pour la réception et le débarquement des marchandises, en Guadeloupe.
Les petits commerces de la Guadeloupe, qui restent ouverts, seront donc normalement approvisionnés.

Ecoutons, à ce sujet, Thierry SOULADIE, le directeur général de la CMA-CGM et président de l'Union des entreprises de manutention (UEM) :
ITW DIRECTEUR CMA-CGM Thierry SOULADIE
Les Outre-mer en continu
Accéder au live