publicité

Incendie CHU : L'hôpital de campagne est arrivé et devrait être opérationnel ce dimanche

Annoncé au lendemain de l'incendie du centre hospitalier, l'hôpital de campagne est arrivé comme prévu ce matin à l'aéroport Pôle Caraïbe. A son bord, des moyens humains, mais surtout 34 tonnes de matériel qui permettront d'assurer les urgences et autres services hospitaliers, sur le site du CHU.

© Ludovic Gaydu
© Ludovic Gaydu
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Arrivé vers 7h30, ce samedi matin, l'élément de Sécurité Civile Rapide d'Intervention Médicale ou ESCRIM a été débarqué, en présence d'Agnès Buzyn, la ministre de la Santé et des Solidarités.

Opérationnel dans 24 heures 

Cette équipement, annoncé au lendemain de l'incendie du CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes devrait permettre l'ensemble des prises en charge des urgence, de la réanimation, des blocs opératoires et de la maternité. 
Selon la ministre, "cet hôpital de campagne peut recevoir jusqu'à 150 urgences par jour, il peut faire sept blocs par jour, les interventions chirurgicales, et avoir 38 lits d'hospitalisation". "Il sera opérationnel pour toute l'activité d'urgence, mais il faudra une organisation plus complète sur le territoire avec des coopérations avec l'ensemble des établissements et des professionnels", avait-elle ajouté avant son arrivée.
Un dispositif d'urgences sera donc à la portée des Guadeloupéens, d'ici demain soir, au plus tard, sur le site du CHU.

L'ESCRIM, une première sur le sol français

L'élément de Sécurité Civile Rapide d'Intervention Médicale, ESCRIM, est l'hôpital de campagne projetable de la Sécurité Civile française. Aérotransportable, il intervient dans le cadre des missions internationales de secours d'urgence à la suite de catastrophes naturelles, technologiques ou sociales.
Après des déploiements dans le monde entier, le premier lors du tremblement de terre de Mexico, en 1985, et le dernier, en Haïti, après le séisme de 2010, c'est la première fois que ce système est utilisé sur le sol français. 
Les moyens matériels en dotation permettent un standard de soins de niveau conforme à celui offert sur le territoire national.

Voici à quoi ressemble cet hôpital, une fois déployé : 
© Ministère de l'Intérieur
© Ministère de l'Intérieur
 
© Ministère de l'Intérieur
© Ministère de l'Intérieur


A (re) voir le reportage d'Alex Robin et Ludovic Gaydu : 
ESCRIM, hôpital de campagne

 

Sur le même thème

  • santé

    L'hôpital de campagne ferme ses portes aujourd'hui

    L’ESCRIM a reçu son dernier patient à 8 heures ce matin. Le coût de cet hôpital provisoire, qui a accueilli les urgences non vitales pendant deux mois, sera pris en charge essentiellement par l’Etat.

  • santé

    Dans trois mois, le cyclotron accueillira ses premiers patients

    Le cyclotron pourrait très rapidement être saturé en terme de capacité de traitement. Et c’est la durée de l’examen qui pourrait être a l’origine de cette saturation. Le centre d’imagerie médicale devrait traiter prés de 2000  malades dès la premier année d’activité

  • santé

    L'excès de sel nuit ....

    Du sel, il y en a bien souvent trop dans nos assiettes. Et même quand on en modère la consommation, il est parfois caché dans d'autres substance. Or, qu'on se le dise : avoir la main trop lourde sur la salière provoque lentement de graves pathologies

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play