publicité

La tempête Isaac inquiète les apiculteurs guadeloupéens

Le secteur agricole, qui a beaucoup souffert lors du passage de l’ouragan Maria il y a un an, craint de subir de nouvelles pertes avec ce nouveau phénomène cyclonique. Les apiculteurs de Guadeloupe se préparent à accueillir les vents soutenus d’Isaac. Ils leur faut sécuriser les ruchers. 

 

© J. Champion
© J. Champion
  • J. Champion
  • Publié le , mis à jour le
Les apiculteurs font, depuis lundi, le tour de leurs ruchers, pour récolter le miel qui peut l’être, et sécuriser les ruches. Ils craignent aussi l’effet des vents et des pluies sur les plantes mellifères, et en particulier sur le suretier. Isaac pourrait bien compromettre la saison actuelle du miel de surette, comme l’explique Esaïe Guillaume.

Esaïe Guillaume, apiculteur professionnel

Laurence Brizard, apicultrice professionnelle, possède 80 ruches en Grande-Terre et Basse-Terre, mais aussi une trentaine à Terre-de-Haut, aux Saintes, où elle se rend chaque week-end. Elle a fait le tour. 

Laurence Brizard, apicultrice

© J. Champion
© J. Champion
 

Laurence Brizard, apicultrice






 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play