James Larrouy remporte le prix du jury 2021 de "Ma thèse en 180 secondes"

éducation
thèse en 180 secondes
©Daniel Quérin

Neuf jeunes thésards de l’université des Antilles ont participé samedi à la finale locale de "Ma thèse en 180 secondes". Avec éloquence et enthousiasme.

Résumer sa thèse en 180 secondes. C'est le défi lancé à neuf doctorants du campus Fouillole ce samedi 13 mars à l'amphithéâtre Guy-Mérault. Organisée en partenariat avec la Conférence des présidents d'universités et le CNRS, cette troisième édition de la finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes", permet aux doctorants et aux jeunes docteurs de rendre accessible le fruit de leurs recherches au grand public.

James Larrouy, doctorant en mathématiques, a séduit le jury en trois minutes et à l'aide d'une diapositive, en présentant sa thèse sur l'analyse multivoque et l'analyse fractionnaire.

Ça rajoute une plus-value pour un doctorant d'avoir participé à ce type de concours et d'être lauréat dans son université. Maintenant, il me reste à relever le défi du national et d'essayer de porter mon université et le laboratoire que je représente au plus haut.

James Larrouy

 

Le prix du public a été attribué à Malory Beaujolais, doctorante en chimie et celui des internautes à Elisabeth Odacre, docteur en sciences de l'éducation.

(Re)voir le reportage de Marie-line Plaisir et de Daniel Querrin

concours thèses à l'université des Antilles

Les lauréats participeront à la demi-finale nationale, prévue à Paris, du 1er au 3 avril prochains. Seuls seize candidats finalistes, sélectionnés sur vidéo, pourront se hisser jusqu'à la finale nationale, qui aura lieu en juin 2021, à Reims.