guadeloupe
info locale

Jean-Claude Pioche préside les -dernières- destinées du SIAEAG

consommation
Jean-Claude Pioche à la tête du SIAEAG
©E. Stimpfling
Jean-Claude Pioche a endossé officiellement ce matin le rôle de président par intérim du Syndicat intercommunal d’alimentation en eau et d’Assainissement de la Guadeloupe. Une prise de fonction qui intervient 8 jours après la démission effective de Laurent Bernier.
 
Jean-Claude Pioche a donc présidé ce matin son premier bureau syndical en compagnie de 3 autres vice-présidents, avec un ordre du jour plutôt chargé. Il a notamment été question de la réorganisation des services avec la fin d’une diarchie directoriale, qui, à en croire Jean-Claude Pioche, a été source de très nombreux dysfonctionnements.
Le bureau syndical entend également remettre à plat les relations avec les autres opérateurs d’eau, qui constituent ces gros clients. A ce titre, il vient de demander au préfet de rendre exécutoire les décisions de justice prises à l’encontre de Cap Excellence et de la Communauté d’Agglomération du Grand Sud Caraïbe. L’objectif avéré est de récupérer au plus vite des créances dues, soit une dizaine de millions d’euros. 
Il a aussi été question d’élection. Les statuts du SIAEAG prévoient la tenue d’un nouveau scrutin dans le mois qui suit la démission de son président, qui était par ailleurs le représentant désigné de la Communauté d’Agglomération de la Riviera du Levant. Or il va falloir attendre le 23 janvier, date de la réunion du conseil communautaire de la CARL qui doit désigner un nouveau mandant.
Un scrutin pour rien, diront certains, alors que nous sommes désormais à quelques semaines des éléctions municipales et communautaires qui pourraient bien rebattre les cartes, le tout sur fond de création d’une structure unique de l’eau, synonyme de disparition du SIAEAG.
©guadeloupe
Le SIAEAG
©E. Stimpfling