Après 10 heures d'audition et de garde à vue au Morne Vergain, Josette Borel Lincertin a pu rentrer chez elle en début de soirée

justice
Arrivée Josette Borel au Morne Vergain
Arrivée de Josette Borel-Lincertin au Morne Vergain ce matin ©E. Stimpfling

La Présidente du Département était arrivée à 9h dans les locaux de la Police Judiciaire pour être auditionnée sur le recrutement de son adjointe Manuelle Avril à l'Office de l'eau. Mise en garde à vue en mi-journée elle est repartie libre en début de soirée

L'audition de la Présidente du département commencée le matin s'était poursuivie par un placement en garde à vue par la Police Judiciaire. Une mesure prise également à l'encontre de la vice-présidente Manuelle Avril et du directeur de l’Office de l’Eau Dominique Laban.

Tous trois étaient arrivés à 9h, à la Police Judiciaire à Morne Vergain aux Abymes ce mercredi matin, afin d'être interrogés sur le recrutement annulé de Manuelle Avril comme secrétaire de direction à l’Office de l’eau. Embauche sanctionnée par le Tribunal administratif de Basse-Terre, à la suite d'une plainte déposée par le syndicat CFTC.

Pour la justice, il s'agit là d'une affaire de prise illégale d’intérêt, présumée, puisque, au moment du recrutement de Manuelle Avril, elle était membre de la commission permanente du département qui avait autorité sur l’office de l’eau et donc sur son directeur.

10 heures après leur arrivée au Morne Vergain, ils ont tous les trois quitté les locaux de la Police Judiciaire vers 19 heures sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux.

 

Seul l'avocat de Dominique Laban a accepté de s'exprimer à l'issue de cette garde à vue

Me Jamil Houda

Jamil Houda

Quant à Josette Borel Lincertin, c'est sur sa page Facebook qu'elle a choisi de publier sa réaction :