L'ECMO, technologie de sauvetage de dernier recours, une réalité au CHU de Guadeloupe

santé
ecmo
La semaine dernière, un patient de 49 ans atteint d’une forme sévère de Covid-19 a pu quitter le service de réanimation grâce à une technologie baptisée ECMO. Une première en Guadeloupe, jusqu’ici les patients guadeloupéens devant être soignés par cette machine étaient évacués vers la Martinique.

Le 2 décembre dernier un patient de 49 ans atteint d’une forme sévère de Covid-19 a pu quitter le service de réanimation grâce à une technologie baptisée ECMO. 

Durant 12 jours, ce patient en réanimation Covid a bénéficié d’une oxygénation par membrane extracorporelle ou ECMO. Le premier à avoir intégralement été intégralement pris en charge au CHU de Guadeloupe. Cette mise sous assistance respiratoire est utilisée dans les cas les plus graves… Un traitement qui a multiplié les chances de s’en sortir pour le patient…

Le CHU est aujourd’hui doté de 3 appareils, mais sa mise en place a pris du temps, car il a fallu former le personnel.

Grâce à l’acquisition et la mise en fonction de ces 3 appareils, le nombre d’ECMO a doublé aux Antilles… Un atout non-négligeable dans la perspective d’une nouvelle vague de Covid-19. 

A (re) voir le reportage de Claudia Ledezert et Christian Danquin :